Le département le plus addict à Tinder se trouve en... Bretagne

Bouton whatsapp

Entre ce coin de Bretagne et Tinder, ça matche totalement ! L’un des départements bretons les plus connus serait ainsi le plus accro à… l'appli de rencontre, en France. Précisions.

C’est bien connu, la Bretagne, ça vous gagne !

À voir aussi

Il faut dire qu’entre ses paysages splendides, sa gastronomie, son patrimoine ou encore son célèbre chouchen, la région a de quoi séduire.

La séduction, tiens, parlons-en !

Saviez-vous qu’elle est aussi l’une des spécialités de la région et plus précisément du côté du 29.

Ainsi, le Finistère trône tout en haut du classement des départements français où l’on utilise le plus… l’application de rencontre Tinder.

Crédit photo : CANALTECH

Le Finistère est le département français le plus accro à Tinder

Selon une enquête menée par la Fédération française de dating (si, si, ça existe), le département breton serait en effet le plus accro au swipe, loin devant ceux où l’on trouve les villes les plus peuplées.

Cette étude nous apprend également que Tinder reste, sans surprise, l’application de rencontre la plus utilisée en France.

Chaque jour, plus de 1,6 milliard de swipes sont ainsi effectués sur la plateforme, fréquentée par 64 % d’hommes, dont la majorité est âgée de 25 à 44 ans.

Le pays compte 2,6 % d’utilisateurs (ce qui correspond à 1,74 million de personnes) et la proportion atteint 4,33 % de la population dans le Finistère, où plus de 40 500 profils se connectent de manière régulière sur l’application pour balayer à leur guise et choisir leur prétendant·e.

Les Hautes-Pyrénées (3,98 %) et la Haute-Vienne (3,94 %) complètement le podium des départements les plus addict à Tinder.

Le Rhône (Lyon), les Bouches-du-Rhône (Marseille) ou encore le Nord (Lille) sont respectivement 22e, 32e et 62e, confirmant ainsi que l’application n’est pas forcément un « must have » dans les zones les plus peuplées.

Notons enfin que Paris ne figure qu’au 55e rang de ce classement.

Voici le top 10

1 - Le Finistère (Bretagne) : 4,33%

2 - Les Hautes-Pyrénées (Occitanie) : 3,98%

3 - La Haute-Vienne (Nouvelle Aquitaine) : 3,94%

4 - L'Ille-et-Vilaine (Bretagne) : 3,94%

5 - La Haute-Garonne (Occitanie) : 3,81%

6 - Les Pyrénées-Atlantiques (Nouvelle-Aquitaine) : 3,77%

7 - La Haute-Marne (Grand Est) : 3,64%

8 - Le Doubs (Bourgogne-Franche-Comté) : 3,55%

9 - L'Indre-et-Loire (Centre-Val de Loire) : 3,55%

10 - Les Alpes-Maritimes (Provence-Alpes-Côte d'Azur) : 3,38%

Bouton whatsapp