Voici la technique «magique» pour ouvrir une bouteille de vin sans tire-bouchon

Bouton whatsapp

Dans cet article, découvrez comment ouvrir une bouteille de vin sans utiliser de tire-bouchon. Suivez le guide et n’oubliez pas de prendre des notes !

La soirée bat son plein, et vous vous apprêtez à ouvrir une bouteille de vin. Le hic ? Votre tire-bouchon manque à l’appel. Par chance, il existe plusieurs techniques permettant de déboucher du vin sans ustensile.

Crédit Photo : Image d'illustration / Istock

Comment ouvrir une bouteille de vin sans tire-bouchon ?

La première consiste à visser une vis dans le bouchon en liège. Ensuite, il suffit de tirer la tige de métal à l’aide d’une pince pour déboucher la bouteille.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la deuxième technique consiste à enfoncer... le bouchon ! Pour ce faire, utilisez le manche d’un couvert ou un stylo et appuyez sur le bouchon pour le faire rentrer à l’intérieur de la bouteille. Attention, cette astuce risque de salir votre plan de travail. Il est préférable de mener cette opération au-dessus de l’évier.

Crédit Photo : Image d'illustration / Istock

La troisième technique consiste à ouvrir du vin avec… une chaussure ! Oui, vous avez bien lu. Placez la partie inférieure de la bouteille dans la chaussure, et frappez le talon contre un mur ou une autre surface dure. Une chose est sûre : les chocs finiront par expulser le bouchon. Pratique, n’est-ce pas ?

Enfin, il est tout à fait possible de se servir d’une clé. En effet, cet objet peut faire office de tire-bouchon. La quatrième technique consiste à enfoncer le petit instrument dans le bouchon avant de le tourner vers le haut, et le tour est joué ! 

Pour rappel, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.


Vin
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.