Est-il possible d'avoir un jumeau caché dans le monde ?

Bouton whatsapp

C’est bien connu : chaque habitant de la planète aurait un ou plusieurs sosies à travers le monde. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces personnes se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Pourtant, elles ne partagent pas le même ADN.

Le dictionnaire Larousse définit le mot « sosie » comme une « personne qui a une ressemblance parfaite avec une autre ». C’est notamment le cas des acteurs Javier Baderm et Jeffrey Dean Morgan, ou encore Natalie Portman et Keira Knightley.

À voir aussi

Selon la croyance populaire, nous aurions tous sept sosies à travers le monde. À l’instar des jumeaux monozygotes, ces personnes se ressemblent comme deux gouttes d’eau : même couleur de cheveux, une forme de nez identique, des expressions faciales similaires…

Qui est qui ? Crédit : SIPA

Depuis quelques années, des petits curieux s’évertuent à trouver leur copie conforme via des outils ou autres logiciels. Et lorsqu’ils y parviennent, le résultat est assez saisissant, voire troublant. Dès lors, une question se pose sur toutes les lèvres : aurions-nous un jumeau dans le monde ?

Les jumeaux ne partagent pas forcément le même ADN

La réponse est non. La raison ? Le patrimoine génétique, pardi ! Les vrais jumeaux sont également concernés. Selon une étude réalisée en Islande, 15% des paires de vrais jumeaux ont des codes génétiques qui diffèrent de façon substantielle, précisait la revue scientifique Sciences et Avenir en janvier 2021.

Cette différence est due à des mutations qui interviennent dès le stade embryonnaire : « L’un des jumeaux est le produit des divisions de la cellule où la mutation s’est produite, et seulement de celle-là, tandis que l’autre jumeau s’est formé à partir des autres cellules », a expliqué l’un des auteurs de l’étude à l’AFP.

Crédit Photo : Alexander Image / Shutterstock

Mais le mystère demeure : comment deux personnes avec des patrimoines génétiques différents peuvent-elles se ressemblent autant ? Le hasard ? À noter que la probabilité que deux inconnus partagent les mêmes caractéristiques physiques est inférieure à 1 sur 1 billion.

Source : Le Progrès
Bouton whatsapp