Au Pérou, des archéologues découvrent une intrigante momie d'un homme attaché avec des cordes

Non, la découverte de momies ne se limite pas qu’au territoire égyptien. La preuve, au Pérou, des archéologues travaillant sur un site situé dans la banlieue de la capitale Lima ont mis au jour une momie qui aurait entre 800 et 1200 ans.

Crédit : Chris Bouroncle / AFP

Cette trouvaille particulièrement rare a eu un retentissement important dans la communauté scientifique. La dépouille serait celle d'un homme âgé de 18 à 22 ans au moment de son décès, dont les mains lui couvrent le visage. Mais ce n’est pas la seule particularité qui rend cette découverte « unique », comme l'a qualifié l’archéologue Pieter Van Dalen, responsable du projet.

En effet, la momie, trouvée dans une chambre funéraire d'environ trois mètres de long et d'une profondeur de 1,40 mètre sur le site de fouilles de Cajamarquilla, à une vingtaine de kilomètres à l'est de Lima, présente le corps d’un homme qui était attaché avec des cordes lors de son décès. Cette mise en scène pose évidemment question quant aux conditions dans lesquelles le jeune homme a perdu la vie.

Crédit : Chris Bouroncle / AFP

Une momie qui intrigue les chercheurs

« La momie aurait été enterrée entre 800 et 1200 de notre ère » a ajouté Pieter Van Dalen, ce qui signifie qu'elle aurait au moins 800 ans. Autre information qui pourrait avoir son importance dans les futures recherches au sujet de cette découverte, à côté de la momie, les experts de l'université de San Marcos ont trouvé le squelette d'un cochon d'Inde mais également un autre qui semble être celui d’un chien. Des morceaux de maïs et d'autres légumes ont aussi été récupérés dans la chambre funéraire.

Pour information, Cajamarquilla était jadis un centre urbain qui selon les différentes estimations aurait pu abriter 10 000 à 20 000 personnes. Construite vers 200 avant J.-C. et occupée jusqu'à environ 1500, il s’agissait d’une ville de grande envergure pour l’époque, ce qui explique sans doute pourquoi son site attire autant l’attention les archéologues.

Crédit : Chris Bouroncle / AFP

Qu’en pensez-vous ?

Source : Science Alert
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Albane P

Chez Demotivateur depuis 2014, j'aime mettre en avant des actualités insolites. J'apprécie particulièrement les thématiques autour de l'environnement et des animaux. La vulgarisation scientifique qui permet de rendre accessibles à tous des sujets complexes est un exercice que j'essaie d'appliquer au mieux dans mes articles.