Cette étude dévoile l'objet le plus sale de votre salle de bain, vous allez être surpris

Bouton whatsapp

Objet indispensable dans notre salle de bains, cet accessoire est pourtant plus sale que la cuvette des toilettes.

La salle de bain est l’une des pièces les plus importantes de la maison. Et cet espace indispensable abrite un grand nombre d’objets : produits de beauté, miroir, porte-serviette ou encore pommeau et rideau de douche.

Vous l’ignorez peut-être, mais la salle de bain est un véritable nid à bactéries. La raison ? L’humidité, pardi ! Pour pallier ce problème, les spécialistes recommandent d’aérer la salle de bain plusieurs fois par jour et de nettoyer les meubles et autres objets susceptibles de contenir le plus de bactéries.

Crédit Photo : iStock

Et alors que nos regards se posent sur la cuvette des toilettes, la douche ou la baignoire, un accessoire inattendu remporte la palme de l’objet le plus sale de la salle de bain.

L’objet le plus sale de la salle de bain est…

Selon une étude menée par l’entreprise britannique «Big Bathroom Shop», spécialisée dans la vente de sanitaires, l’objet le plus sale de notre salle de bain serait en réalité le tapis de bain.

Comme le précise l’enquête, près d’un tiers des sondés a confié ne laver ses tapis de bains que deux ou trois fois par an. Pourtant, cet accessoire renferme un grand nombre de germes qui s’infiltrent à travers le tissu.

Crédit Photo : iStock

Entre les traces, les éclaboussures ou encore la poussière, le tapis de bain est un attrape saletés. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de le laver à la machine toutes les semaines, voire toutes les deux semaines maximum.

Attention, il est important de le faire sécher à l’air libre. Enfin, il est également conseillé de le secouer régulièrement pour retirer la poussière et les poils accumulés.

Source : Elle
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
*En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.