jetlag

Découvrez l'incroyable lagune rose de Torrevieja, un phénomène unique en Espagne !

Par
885
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Il est interdit de s'y baigner, mais le spectacle de cette incroyable lagune vaut bien un petit détour par la Costa Blanca !

Crédit photo : Condé Nast Traveler

Parfois, il n'est pas nécessaire de partir à l'autre bout du monde pour admirer (et photographier) les paysages les plus marquants. Au coeur de la province d'Alicante, dans la région de la Vega Baja del Segura, il existe una énorme lagune rose de 1.400 hectáres que intégrée au Parc Naturel des Lagunes de la Mata y de Torrevieja !

Crédit photo : Condé Nast Traveler

Ce phénomène naturel unique en Espagne est dû à la présence d'une bactérie qui libère un pigment rose dans les eaux très riches en sel.  Dans le cas de la lagune rose, 350 grammes par litre d'eauun taux assez proche à celui de la Mer Morte.

Mais attention, ce lac n'est pas que beau, c'est aussi la lagune salée la plus productive de tout le continent européen : on y extrait chaque année 800 000 tonnes de sel exportées vers le nord de l'Europe et les États-Unis pour une exploitation industrielle (dégivrage des routes, laves-vaisselle, salaisons de poissons...).

Crédit photo : Condé Nast Traveler

C'est précisément cet excès de sel qui est en partie "responsable" de cette couleur rose chewing-gum, parfois fuchsia qui caractérise cette lagune, assez semblable à d'autres comme le célèbre lac Hillier et le Hutt Lagoon, en Australia; les lacs roses de Las Coloradas (Mexique); le lac Dusty Rose au Canada, le lac Masazirgol en Azerbaidjan, ou encore le lac rose au Sénégal.

C'est dans ces eaux à forte concentration saline qu'apparaissent les halobactéries et les micro-algues rosées possédant des pigments caroténoïdes et dont s'alimente l'artémie saline, un minuscule crustacé invertébré et aquatique de couleur rose et qui est constitue également la base de l'alimentation du flamand rose ou encore du goéland railleur. Et oui, ici, tout est rose ! 

Crédit photo : Condé Nast Traveler

La mauvaise nouvelle c'est que du coup, cette eau est interdite à la baignade, malgré son look ravageur et totalement Instagrammable ! L'explication est simple, il s'agit de préserver l'équilibre très fragile de la lagune pour garantir la qualité des écosystèmes, mais aussi pour des raisons de sécurité. L'extraction du sel s'effectue à l'aide de machines agricoles immergées, avant qu'il ne soit récupéré par bateau, ce qui induit un danger pour les baigneurs.

Cependant, même s'il n'est pas possible de barboter dans les eaux roses du lac, il est toujours possible d'immortaliser en photo ce spectale peu commun ! Sinon, on peut parcourir les routes autour du lac à pied ou en bicyclette, histoire d'observer les flamands, les hérons cendrés ou les balbuzards pêcheurs !

Crédit photo : Condé Nast Traveler

Déclaré Parc Naturel en 1992, le territoire communal de Torrevieja est protégé à 52%. Et le meilleur moment pour le visiter, c'est sûrement l'été, en fin de journée, pendant les mois les plus chauds de l'année ! Juste avant la tombée de la pluie, le tableau est magique ! 

Espagne Tourisme
Commentaires