Entre grand luxe et calme absolu, l'intérieur des trains de nuit japonais vaut le détour !

819partages

Distributeurs de bonbons, espace moquette et cabines privées... Au pays du zen, le train de nuit propose une expérience plutôt cozy !

Dans les années 1960, le Japon a entamé son immense bond économique, et les chemins de fer n'ont pas fait exception à la règle. La première ligne grande vitesse moderne a été ouverte en 1964 et dès lors, de nombreux trains express et trains de nuit ont commencé à parcourir le pays !

Après un pic de popularité dans les années 1970, les trains-couchettes Japonais se sont vu progressivement détrônés par les trains à grande vitesse, les lignes aériennes et les bus de nuit peu chers, jusqu'à devenir un mode de transport presque oublié.

Crédit photo : Instagram/ajitk55

Le Sunrise Seto et le Sunrise Izumo sont aujourd'hui les deux derniers trains de nuit qui opèrent régulièrement sur le réseau japonais. Au cours de leur trajet depuis Tokyo, les deux trains sont rassemblés en un grand train de 14 wagons jusqu'à atteindre Okayama !

Crédit photo : Instagram/sandy_ganlath

À la gare d'Okayama, le Sunrise Seto et le Sunrise Izumo sont ensuite séparés en deux trains de 7 wagons chacun.  Chaque train continue sur son propre itinéraire, desservant au final une destination différente ! 

Crédit photo : Instagram/apubby

Le Sunrise Seto rallie la vile de Takamatsu, sur l'île de Shikoku, et le Sunrise Izumo rejoint la ville d'Izumo dans la Préfecture de Shimane !

Crédit photo : Instagram/ ajitk55

Sur le trajet retour,  les deux trains roulent séparément depuis leurs points de départ Takamatsu et Izumo, et sont à nouveau réunis à Okayama, jusqu'à l'arrivée à Tokyo.

Crédit photo : kiji.life

Les trains quotidiens partent de Tokyo à 22h et arrivent à leurs destinations à 7h27 du matin (Takamatsu) et 9h58 (Izumoshi). En utilisant ce service, les voyageurs peuvent donc économiser une nuit à l'hôtel ! 

Crédit photo : Densha Otaku 365

Le Sunrise Seto/Izumo ne propose pas de sièges normaux. À la place, les wagons sont équipés de cabines privées, et un espace ouvert appelé “nobi nobi” invite les passagers à s'étendre sur un sol en moquette...

Crédit photo : Instagram/studioshuko

Selon le type de compartiment, les possesseurs d'un Japan Rail Pass doivent payer un supplément d'environ 17,000 yen (~$153) pour accéder aux cabines, mais sont généralement autorisés à utiliser le “nobinobi” sans payer d'extra !

Crédit photo : Instagram/apubby

Les parties communes incluent aussi une douche que les passagers peuvent utiliser pendant 6 minutes après avoir acheté un jeton. Mais il n'y en a pas beaucoup, alors mieux vaut s'y prendre tôt pour réserver !

Crédit photo : Instagram/apubby

Pour le reste, on trouve des toilettes, des salons, des distributeurs de bonbons et boissons...

Crédit photo : Instagram/happytrain_sunamichan

Crédit photo : Instagram/gwu

Le Sunrise Seto/Izumo mis à part, de nombreuses compagnies de la Japan Railway tentent d'attirer les consommateurs en proposant des voyages en train de grand luxe. Ils comportent généralement des lounges 5 étoiles avec de vraies cheminées, un wagon-restaurant et une voiture d'observation avec baies vitrées panoramiques et menus gastronomiques préparés par des chefs étoilés au Michelin. Par contre, ce genre de voyage peut coûter jusqu'à $10,000 !

En vidéo : Grâce à l'association Animal Aid Unlimited, ce chien errant va être méconnaissable
Plus d'articles