jetlag

Îles Cook : la plus grande réserve naturelle marine de la planète vient d'être créée

Par
2 034
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Voilà une très bonne nouvelle pour la faune et la flore sauvage : les Îles Cook vont créer la plus grande zone marine protégée de la planète ! Au total, cet immense sanctuaire va compter 1.9 million de kilomètres carrés. En projet depuis plusieurs années, la décision finale a été votée le 13 juillet dernier par le parlement local.

La beauté de cet environnement doit être préservée. Crédit photo : Shutterstock / Ethan Daniels

L’archipel composé de 15 îles situées en plein océan Pacifique, au nord-est de la Nouvelle-Zélande, a décidé de faire naître cette réserve naturelle sur une initiative de Kevin Iro, militant écologiste particulièrement actif et ancien joueur international de rugby pour la célèbre équipe des All Blacks. Il y a plus de cinq ans, il avait été le premier à croire en ce projet.

Le principe est simple : parmi cette gigantesque zone de près de 2 millions de kilomètres carrés, 320 000 kilomètres carrés seront totalement interdits à la pêche et aux activités minières. En revanche, ces dernières resteront possibles dans le reste de la réserve à condition de garantir que leur usage est 100% durable et ne détériore par l’environnement. Baptisé « Marae Moana», le secteur protégé équivaut à la taille du territoire du Mexique. Il s’agit donc d’un événement historique dont le monde entier peut se réjouir.

La destination touristique la plus verte du monde ?

En validant le vote, le Premier Ministre des Îles Cook, Henry Puna, voit bien plus loin. Il espère faire de son pays la destination touristique la plus verte de la planète. « Nous avons eu ensemble la vision consistant à faire de notre petit pays la destination touristique la plus verte au monde. Non seulement, nous reconnaissons que nous tirons profit de l’océan en termes de pêche, de tourisme et de richesse des fonds marins, mais il nous apporte aussi un air pur, de l’eau propre et de la nourriture » a-t-il confié au journal local Cook Islands News.

À travers son discours, le dirigeant affiche ainsi son envie de devenir un modèle de destination verte et durable. Le gouvernement des Îles Cook semble avoir véritablement compris que le décor paradisiaque dans lequel il vit doit être préservé. Le tout nouveau sanctuaire montre l’exemple en termes de gestion des océans.

Espérons que cela donne des idées à d’autres pays !

Source : Conservation
Ocean Nature Animaux Environnement Vert
Commentaires