Voici les 16 petits paradis du Japon !

569partages

Châteaux historiques, art floral unique et paysages époustouflants venus d'ailleurs, le Japon regorge d'endroits enchanteurs !  Voici donc 16 lieux incroyables qu'il faut absolument voir...pour y croire !

Crédit photo : Shutterstock/okimo

Le Mont Koya

Crédit photo : Shutterstock/Sabino Parente

Le Mont Koya est le berceau spirituel du Bouddhisme Shingon, une secte fondée il y a plus de 1200 ans par Kobo Daishi, l'une des figures religieuses les plus importantes du Japon.

Le temple principal de la secte, Kongobu-ji, se trouve au coeur de la forêt, au sommet du Mont Koya. Plus de 100 autres temples ont été construits autour du Mont Koya, et la plupart d'entre eux permettent aux visiteurs d'y passer la nuit !

Le péninsule de Noto

Crédit photo : Shutterstock/Sean Pavone

Rattachée à la section nord de la préfecture d'Ishikawa, la péninsule de Noto propose l'un des paysages côtiers les plus magnifiques du Japon et une campagne particulièrement préservée.

En plus de son décor à couper le souffle, la péninsule offre aussi de nombreux spots de pêche, de plongée et de camping. Son pôle touristique majeur, la ville de Wajima, accueille un peu moins de 30 000 habitants, ce qui en fait l'endroit rêvé pour goûter à la "vraie vie" japonaise dans une petite ville !

L'île de Shikoku

Crédit photo : Shutterstock/Thanya Jones

Quatrième île du Japon en terme de taille, l'île de Shikoku est située au sud-ouest de l'île de Honshu, la principale île du pays. Elles sont connectées ensemble par deux ponts.

L'île est aussi liée à l'influent moine Kobo Daishi, car elle accueille l'un des pélerinages les plus célèbres du Japon, le pélerinage de Shikoku, aussi appelé la Route des 88 Temples ! Et pour ceux que la spiritualité ne comble pas entièrement, il reste toujours les paysages spectaculaires, les chaînes de montagnes et les rivières qui dégringolent...

La vallée de Kiso

Crédit photo : Shutterstock/Olga Kashubin

La vallée de Kiso est traversée par le Trail de de Nakasendo, l'une des 5 routes -seulement- de l'ère Edo qui relie Edo (Tokyo) et Kyoto.

Sur la route, le chemin est long pour les voyageurs à pied et la vallée est parsemée de petites villes-étapes historiques, où les pélerins s'arrêtaient pour se reposer, manger et dormir.

Il est aussi possible d'emprunter une portion de la vieille route en marchant entre les montagnes et à travers d'épaisses forêts ! Les anciennes villes-étapes - plutôt bien préservées - peuvent aussi être visitées.

Shodosima

Crédit photo : Shutterstock/okimo

Avec son climat doux, ses plages, ses hôtels et sa superbe côte, Shodoshima baigne dans une vraie atmosphère méditerrannéenne. Il y a même des plantations d'oliviers !

Deuxième plus grande île de la mer intérieure de Seto, Shodoshima est l'une des villes-hôtes du festival d'art contemporain la Triennale de Setouchi, et les installations outdoor des précédentes éditions peuvent toujours être observées, car elles ont été disséminées un peu partout autour de l'île...

Le jardin de Kenrokuen

Crédit photo : Shutterstock/Sean Pavone

Désigné comme l'un des "trois plus beaux jardins paysagers du Japon", le jardin de Kenrokuen est parcouru de charmants petits ponts, de sentiers de promenade, de salons de thé, d'arbres et de fleurs. Autrefois rattaché au château de Kanazawa, il a été ouvert au public à la fin du XIXe siècle.

Le simple fait de choisir une photo d'illustration est un crève-coeur, car chaque saison révèle un aspect différent de sa beauté ! Des pruniers et des cerisiers du printemps aux feuilles d'érable colorées de l'automne, il vaut le coup d'oeil toute l'année ! 

Le château de Matsumoto

Crédits photo : Shutterstock/Travel mania

Le château de Matsumoto fait partie de cette poignée de châteaux japonais originaux encore debout ! Construit en 1504, il a été agrandit à sa forme actuelle au cours des XVIe et XVIIe siècles. Surnommé Karasu-jō (le château du corbeau), il est célèbre pour ses triples tourelles blanches et noires !

Les chutes d'eau de Nachi

Crédits photo : Shutterstock/Sean Pavone

La cascade de Nachi est la plus grande chute d'eau (simple) du pays ! À quelques pas du célèbre tombeau Shinto de Nachi Taisha, vieux de 1400 ans, elle se jette de 133 mètres dans la rivière qui écume en contrebas. 

Construit en l'honneur du kami (esprit divin) des chutes d'eau, ce tombeau est l'un des nombreux lieux saints Bouddhistes et Shinto que l'on retrouve tout autour de la cascade.

La route Alpine de Tateyama Kurobe

Crédit photo : Shutterstock/Venus. 1777

La route Alpine de Tateyama Kurobe relie la ville de Toyama, dans la préfecture de Toyama, à la ville d'Omachi, dans la préfecture de Nagano. Pour l'emprunter, on peut utiliser de nombreux moyens comme le téléphérique, le funiculaire ou le trolleybus, qui offrent tous une vue spectaculaire sur la chaîne de montagnes de Tateyama

Quant à la partie la plus impressionnante du trajet, c'est sans doute la portion entre Bijodaira et Murodo, qui est bordée chaque année par des murs de neige de 20 mètres de haut entre avril et mars !

Le Blue Pond

Crédit photo : Shutterstock/NG ZHENG HUI

Aussi appelé Aoiike, le célèbre "Étang Bleu" est réputé pour son incroyable couleur bleue éthérée. Tout autour, les souches d'arbres qui semblent jaillir de l'eau ajoutent à l'atmosphère irréelle du lieu. 

Cet étang artificiel est en fait un élément d'un système de contrôle de l'érosion créé pour protéger la zone des coulées de boue qui se produisent parfois dans les environs du volcan Tokachi. Sa fascinante couleur bleue est dûe aux minéraux naturels dissous dans l'eau.

Le parc floral d'Hitachi

Crédit photo : Shutterstock/milezaway

Étendu sur 190 hectares, le parc Hitachi est célèbre pour ses champs de fleurs bleues Némophiles, (aussi appelées "baby-blue"), qui fleurissent à travers champs au printemps

En avril, il est recouvert par plus de 4,5 millions de fleurs ! En automne, se sont les petits arbustes appelés kochia qui arborent une belle couleur pourpre, tout aussi hypnotisante que le bleu des fleurs ! 

Gokayama

Crédit photo : Shutterstock/kckate16

Avec le village voisin de Shirakawa-gō, le charmant village de Gokayama forme un site classé à l'UNESCO. Tous les deux sont connus pour leurs maisons de ferme traditionnelles, les gassho-zukuri.

Vieilles de plusieurs siècle, elles sont dotées de toits en chaume caractéristiques, sensés résister aux chutes de neige hivernales. Moins accessible que son populaire voisin Shirakawa-gō, Gokayama est encore plus calme et isolé ! 

Les dunes de sable de Tottori

Crédit photo : Shutterstock/Sean Pavone

Situées dans la préfecture de Tottori, les dunes de sable font partie du parc national de Sanin Kaigan. Étendues sur 16 kilomètres de côte le long de la mer du Japon, ce sont les plus larges du pays.

Tous les jours, le mouvement des marées et le souffle du vent sculptent les dunes, dont les formes changent sans cesse, mais cela n'empêche pas les plus grandes de mesurer près de 2 kilomètres pour 50 mètres de haut ! Proposées assez couramment, les promenades à dos de chameau finissent de donner au lieu un petit air de désert du Sahara...

La forêt de bambous de Sagano

Crédit photo : Shutterstock/Patrick Foto

La forêt de bambous de Sagano se trouve à Arashiyama, un district des faubourgs ouest de Kyoto. Là-bas, le vent qui souffle en s'engouffrant dans l'allée de bambous et le soleil qui rayonne à travers les tiges vertes créent une atmosphère enchanteresse ! La forêt est aussi réputée pour sa beauté et pour le son caractéristique de ses tiges qui s'agitent dans le vent...

Le jardin de Nishinomaru

Crédit photo : Shutterstock/Sean Pavone

Le jardin de Nishinomaru est une charmante pelouse qui offre une vue spectaculaire sur le donjon du château d'Osaka et le mur de pierre de son fossé. Le jardin est planté d'environ 600 cerisiers et plus de 95 sortes de fleurs d'abricot. Cela en fait tout naturellement un spot reconnu pour admirer la floraison des cerisiers au printemps, avec illuminations nocturnes aux moment de floraison les plus intenses ! 

Le volcan Aogashima

Crédit photo : imgur/khiladi007

Aogashima est une petite île tropicale située en pleine mer des Phillippines, et rattachée à l'administration de Tokyo. Île la plus isolée de l'archipel d'Izu, elle héberge aussi un énorme double volcan !

En fait, l'île elle-même est un volcan et un second volcan plus petit se trouve en son centre. Avec ses 200 habitants, Aogashima est aussi le plus petit village du Japon !

En vidéo : Ce stylo-plume coûte la bagatelle de... 10 000 $, un prix qui fait couler beaucoup d'encre
Plus d'articles
Dernières news