Un chihuahua de 5 ans succombe à l'attaque d'un rapace, qui l'a emporté dans les airs alors qu'il jouait dans le jardin

9 919partages
Bouton whatsapp

En Belgique, la commune d’Ham-sur-Heure-Nalinnes, située dans la province de Hainaut, a été le théâtre d’une scène absolument terrible. En effet, un chien a succombé à une attaque d’oiseau.

Crédit : RTL

À voir aussi

Le petit chihuahua femelle, âgé de 5 ans et pesant seulement 2,6 kilos, a été tué par une buse, une espèce de rapace bien connue dans cette région du pays. À cette période de l’année, les attaques de ces oiseaux sont particulièrement fréquentes pour la bonne et simple raison qu’ils doivent nourrir leurs petits. Pour subvenir aux besoins de sa famille, un rapace a donc pris pour cible la chienne nommée Chipie et l’a emporté à plusieurs mètres de hauteur. L’oiseau a ensuite relâché sa proie au-dessus du jardin des voisins avant de l’achever de dizaines de coups de bec.

Face à la violence et à la soudaineté de l’attaque, Carole, la propriétaire de Chipie, a forcément été en état de choc. Elle raconte avec effroi ce moment douloureux : « l’animal criait, criait. On s'est rendus dans la propriété voisine pour secourir ma petite chienne. Mais malheureusement elle a succombé aux blessures. Nos animaux de compagnie, ce sont comme nos enfants, on les aime. On ne s'attend absolument pas à ce qu'ils soient enlevés de cette manière-là. On se dit qu'on voit ça dans les séries... C'est injuste, et complètement ahurissant. Je l'ai fait incinérer, d'ailleurs sa petite urne est là. »

Crédit : ozflash / iStock

Crédit : RTL

Plusieurs hypothèses

Si la piste principale semble mener à une attaque d’un rapace de type buse sauvage, aucune piste n’est pour l’instant écartée et certains se demandent déjà si cet acte pourrait être l’œuvre d’un oiseau en captivité qui se serait échappé de chez son propriétaire. Cette hypothèse est d’ailleurs confirmée par Antoine Derouaux, ornithologue pour l’association de défense de la nature Natagora : « de plus en plus de monde possède des rapaces chez eux, et ils peuvent s'envoler et chasser à tout moment. Ça pourrait aussi être un hibou grand-duc, par exemple. »

Cet incident fait office de cas exceptionnel, car aucune attaque de ce type n'avait été recensée jusque-là dans le pays.

Source : RTL
Bouton whatsapp