Considérée comme éteinte depuis 86 ans, cette mouche orange a été aperçue en France (PHOTOS)

Bouton whatsapp

Courant février 2022, un garde-moniteur des Pyrénées a découvert des mouches gypaètes sur le cadavre d’un animal. Le hic ? Cette espèce d’insecte est considérée comme éteinte depuis 1836.

Vendredi 12 août 2022, le Parc national des Pyrénées Occidentales a partagé sur son compte Facebook une nouvelle qui ne manquera de vous étonner : un garde-moniteur du parc a découvert en février 2022 des mouches très spéciales.

À voir aussi

Crédit Photo : Parc national des Pyrénées / Facebook

Une espèce considéré comme disparue depuis 1836

Alors qu’il menait «une surveillance de veille sanitaire en vallée d’Ossau, l’agent a repéré des mouches gypaètes à 1700 mètres d’altitude, précise le post Facebook. Les spécimens - qui possèdent une tête une tête orange vif - se trouvaient sur une carcasse d’un sanglier.

Vous l’ignorez peut-être, mais cette espèce d’insecte - aussi connue sous le nom de Thyreophora cynophila - était considérée comme éteinte depuis 1836. Comme le précise la publication, «cette espèce n’a été redécouverte en Espagne qu’en 2010».

Avant d’ajouter : «Depuis 2018, l’entomologiste Laurent Pelozuelo (Université Paul Sabatier de Toulouse) mobilise des acteurs de l’environnement pour la rechercher sur le versant français des Pyrénées».

Les spécialistes ont obtenu une première donnée française en Ariège en 2019, puis une seconde en 2020. Le Parc national des Pyrénées explique que la mouche gypaète est active durant l’hiver, «le froid ne semblant pas déranger ses larves qui se nourrissent sur les carcasses en décomposition dans la neige».

«Extrêmement rares, les observations sont d’autant plus importantes pour la connaissance de l’espèce», rappelle le parc national. Dès lors, si vous observez cette mouche, munissez-vous de votre appareil photo afin de la photographier.

Le post Facebook indique que vous pouvez envoyer vos clichés à l’adresse suivante : [email protected]

Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter