Selon une étude, les chiens sont capables de différencier deux langues

Bouton whatsapp

Vous êtes-vous déjà demandé si votre chien pouvait distinguer une langue étrangère de celle de son propriétaire ? Si oui, vous n’êtes pas le/la seul(e). À travers cet article, vous allez voir que nos amis les chiens peuvent en effet différencier les langues d'après une étude scientifique.

Crédit : Justin Aikin

À voir aussi

La réponse à cette question pour le moins originale, on la doit à Laura V. Cuaya, une chercheuse mexicaine expatriée à Budapest. Récemment, cette dernière a eu l’idée d’enquêter sur ce sujet : « je me demandais si Kun-Kun (son chien, ndlr) remarquait que les gens à Budapest parlaient une langue différente, le hongrois » a-t-elle confié à nos confrères de l’agence de presse Reuters.

Ainsi, de par sa qualité de scientifique, elle s’est dit qu’elle allait elle-même mener ses expériences pour trouver la réponse à son interrogation.

Pour cela, elle a soumis 18 chiens à la langue qu'ils entendaient chez eux, ainsi qu'à une autre langue, non parlée par leur propriétaire et a observé attentivement leurs réactions cérébrales grâce à des capteurs et des électrodes placés sur leurs têtes.

Au cours de l’étude, ce sont des extraits du Petit Prince en espagnol et en hongrois qui ont servi. La première chose que Laura V. Cuaya et son équipe ont remarquée, c’est que tous les chiens étaient capables de faire la différence entre le verbal et le non verbal. Les scientifiques sont arrivés à cette conclusion en obtenant des réactions cérébrales différentes lors des diffusions d’un extrait classique et d’un extrait brouillé.

La seconde étape de l’étude a eu pour objectif de savoir si les chiens parvenaient à distinguer les langues étrangères de celle que leurs propriétaires parlent chaque jour en leur présence. Pour en apprendre plus à ce sujet, l’équipe de chercheurs dirigée par Laura V. Cuaya a décidé de confronter les 18 chiens à une langue qu'ils n'avaient jamais entendue.

Et il n’a pas fallu longtemps aux scientifiques pour se rendre compte que les chiens adoptaient des comportements différents que d’habitude au niveau du cortex auditif. Autrement dit, ils comprennent que la langue qu’ils entendent est différente que celle de leur maître.

Crédit : Katherine Lee / Daily

Les chiens différencient les langues en analysant leurs sonorités

Selon le rapport d’étude, les scientifiques impliqués dans ses expériences ont conclu que les chiens avaient la capacité de distinguer plusieurs langues en raison des sonorités très différentes qui les caractérisent souvent.

En effet, l’immense majorité des langues possèdent des prononciations et des intonations bien à elles, ce qui permet aux chiens de comprendre que celles-ci ne font pas partie du même langage. L’étude a également été l’occasion de remarquer que les chiens les plus âgés étaient ceux qui parvenaient le mieux à faire la distinction.

« Au cours de l'étude, nous avons découvert pour la première fois qu'un cerveau non-humain peut distinguer des langues » s’est ainsi félicitée Laura V. Cuaya, particulièrement heureuse d’avoir accompli la mission qu’elle s’était fixée.

Et on peut aisément la comprendre car il s’agit là d’une avancée importante en ce qui concerne nos connaissances sur les animaux domestiques et en particulier nos amis les chiens.

Impressionnant, n’est-ce pas ?

Bouton whatsapp