Ils achètent un chien pour une bouchée de pain, mais s'aperçoivent qu'ils se sont fait piéger d'une triste façon

Bouton whatsapp

En juin dernier, un couple de Britanniques pensait faire une bonne affaire en achetant un labrador pour 500 livres. Le hic ? L’animal a besoin d’une opération chirurgicale d’un montant total de 14 000 livres.

En juin dernier, Sophie, 28 ans, et Paul McDonnell, 38 ans, étaient persuadés d’avoir fait une bonne affaire en achetant Maya, une chienne de race labrador, sur le site de petites annonces Gumtree.

Au total, les deux Britanniques ont déboursé 500 livres (environ 564 euros) pour devenir les propriétaires du toutou au pelage noir. Mais ce moment de joie s’est transformé en un véritable cauchemar. La raison ? Le couple a appris que le chien avait besoin d’une opération chirurgicale d’un montant de 14 000 livres (soit 15  779 euros).

Crédit Photo : Sophie McDonnell

La chienne a besoin d’une opération

Tout a commencé lorsque Sophie et son compagnon ont récupéré la boule de poils âgée de neuf semaines. Celle-ci était infesté de vers et était beaucoup trop maigre. Très vite, les époux ont remarqué que Maya se déplaçait en boitant.

En octobre dernier, ces derniers ont emmené le labrador chez le vétérinaire. Ils ont découvert que leur animal souffrait d’une grave dysplasie de la hanche, une malformation progressive de la hanche qui entraîne de l’arthrose.

Crédit Photo : Sophie McDonnell

Face à cette situation, la chienne va bientôt subir une opération chirurgicale visant à remplacer la hanche par une artificielle. Hélas, Sophie et Paul n’ont pas les moyens de financer une telle intervention.

C’est pour cette raison qu’ils réclament des dons sur les réseaux sociaux pour les aider à payer l’intervention. Depuis son diagnostic, Maya prend six analgésiques par jour pour diminuer les douleurs. Le pauvre animal ne peut plus monter les escaliers ou s’accroupir pour faire ses besoins.

«C’est un crève-coeur. Maya est une chienne tellement affectueuse et amusante. C’est horrible de la voir souffrir autant (…) Sans les opérations, ses hanches pourraient se bloquer à tout moment», a indiqué Sophie dans les colonnes du quotidien britannique Metro.

Avant d’ajouter : «Quand je regarde les photos du vendeur, je me dis que Maya a passé toute sa vie dans une cage. Ses problèmes de hanches étaient probablement présents avant que nous l’achetions. Elle sentait mauvais et tremblait tout le temps. Je pense qu’elle était droguée».

Crédit Photo : Sophie McDonnell

Aujourd’hui, la jeune femme se sent piégée et stupide, mais elle n’aspire plus qu’à une seule chose : sauver sa chienne.

«Ce serait formidable si nous pouvions réunir assez d'argent. Nous voulons simplement qu'elle ne souffre plus et qu'elle soit heureuse». Sans surprise, la mère de famille s’est empressée de signaler le vendeur à la RSPCA (Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals).

Crédit Photo : Sophie McDonnell

Source : Metro
Bouton whatsapp