Un ocelot albinos découvert en Colombie, une mauvaise nouvelle pour la survie de l'espèce

Bouton whatsapp

En Colombie, un ocelot d’une couleur inhabituellement blanche a été découvert et recueilli dans un parc de conservation. Cet albinisme est une très mauvaise nouvelle pour la survie de l’espèce.

Il y a un peu plus d’un an, les habitants d’un village colombien ont découvert un ocelot albinos. Au départ, les experts animaliers n’ont pas réussi à identifier l’espèce à laquelle appartenait l’animal.

À voir aussi

Après des mois d’analyses, ils ont finalement affirmé qu’il s’agissait de « l’unique cas jamais enregistré au monde d’ocelot albinos ».

Habituellement, l’ocelot est un félin qui possède une robe jaune ou fauve, tachetée de noir. Cependant, cet animal était d’une couleur totalement blanche, et cela pourrait être une très mauvaise nouvelle pour l’espèce.

Les conséquences de la déforestation

En Colombie, la déforestation détruit peu à peu l’habitat naturel des ocelots. En 2021, on estime que 1 700 kilomètres carrés de forêt ont été détruits. En plus de cela, les ocelots sont victimes du braconnage.

Crédit photo : iStock

La chasse et la perte de leur habitat les poussent à s’isoler et à se reproduire entre eux, en petits groupes. L’albinisme, qui est une mutation génétique, se transmet alors entre les ocelots, confrontés à une perte de diversité génétique.

« C’est ce que l’on appelle une mutation délétère, c’est-à-dire une mutation nuisible à la survie de l’individu, a affirmé Catalina Diaz, biologiste. Ces mutations récessives n’apparaissent que lorsque la diversité génétique d’une population a diminué. Elles sont très rares et commencent à apparaître lorsqu’il reste peu d’individus dans la population, ce qui les pousse à devoir se reproduire entre parents proches. »

La survie des ocelots menacée

L’ocelot albinos a été trouvé dans l’une des zones les plus affectées par la déforestation, dans le nord-est de la Colombie. À cause de sa couleur inhabituelle, cet ocelot blanc ne pourrait pas survivre dans son habitat naturel, car il ne pourrait pas se fondre dans le paysage et serait directement exposé à ses prédateurs. En plus de cela, l’animal est complètement aveugle.

Les ocelots ne sont pas les seuls animaux à être confrontés à la déforestation en Colombie. C’est également le cas des pumas et des jaguars, qui pourraient eux-aussi être sujets à des problèmes d’albinisme si la situation ne s’arrange pas.

Source : Huffington Post
Bouton whatsapp