Une minuscule tortue albinos incroyablement rare a été découverte en Inde

6 227partages
Bouton whatsapp

Une tortue à écailles indienne incroyablement rare, atteinte d'albinisme, avec une carapace presque blanche et des yeux roses étonnants, a été découverte près d’un lac du sud de l'Inde.

Crédit : Manoj Kumar Vittapu

À voir aussi

Comme le rapporte la revue Reptiles & Amphibians, le jeune spécimen a été repéré par les photographes animaliers Manoj Kumar Vittapu et Shravan Kumar Poshetty dans la zone forestière de Sirinepally, située dans le district de Nizamabad, au Telangana. Bien que ne mesurant que 4 centimètres sur 3 centimètres, le bébé tortue a attiré l'attention du couple en raison de son absence totale de pigment. Ils ont transmis leurs photos de la tortue à Buddi Laxmi Narayana, conservateur au Nehru Zoological Park d'Hyderabad, qui a confirmé qu'il s'agissait d'un exemple rare de tortue à écailles indienne albinos.

L'albinisme est une mutation génétique rare qui entraîne l'absence de pigmentation de la peau, des cheveux ou des yeux, à ne pas confondre avec le leucisme, qui peut entraîner une pigmentation pâle. Les personnes atteintes de cette maladie héréditaire possèdent une variante génétique récessive qui désactive la production de mélanine, le pigment qui donne sa couleur à la peau, aux yeux et aux cheveux. La réduction de la quantité de mélanine peut également entraîner des problèmes de vision.

Crédit : Manoj Kumar Vittapu

Une tortue très rare

La tortue à écailles indienne, aussi connue sous le nom scientifique « Lissemys punctata », se trouve dans les rivières et les lacs de certaines régions du Pakistan, de l'Inde, du Sri Lanka, du Népal, du Bangladesh et de la Birmanie. Si quelques tortues albinos de cette espèce ont déjà été observées dans l’histoire, il s'agit de la première de ce type découverte dans cette région de l'Inde. Malheureusement, l'apparence exceptionnelle de la tortue risque d'entraver ses chances de survie dans la nature. Non seulement elle pourrait succomber à des problèmes de santé, mais elle sera aussi facilement repérée par les prédateurs car elle n'a pas de camouflage.

Espérons néanmoins que ce beau spécimen puisse atteindre l’âge adulte !

Source : NewScientist
Bouton whatsapp