VIDÉO - il tombe nez à nez avec le plus gros serpent du monde, des images terrifiantes

Bouton whatsapp

Biologiste et présentateur télé animalier néerlandais, Freek Vonk a fait la rencontre d’une nouvelle espèce d’anaconda, qui pourrait bien être le plus gros serpent du monde.

On le sait, la nature regorge toujours de surprises et de nouveautés ! Le plus surprenant, c’est quand la nature nous fait découvrir une nouvelle grosse bête dont on ignorait l’existence. C’est ce qui est arrivé à Freek Vonk, biologiste néerlandais et présentateur télé animalier pour National Geographic.

L’aventurier était dans la forêt amazonienne, au Suriname, lorsqu’il est tombé nez à nez avec un serpent gigantesque. Avec son poids allant jusqu’à 200 kilos et une taille qui peut atteindre les 8 mètres, l’anaconda a fasciné le biologiste, qui n’était pas au bout de ses surprises.

En effet, il s’agit d’une nouvelle espèce d’anaconda inconnu jusqu’à ce jour. La découverte a été détaillée dans la revue scientifique Diversity. 14 scientifiques de neuf pays étaient avec Freek Vonk lors de la découverte.

L’anaconda vert du nord découvert et déjà menacé d’extinction

Jusqu’ici, seule une espèce d’anaconda vert, que l’on pensait unique, était connue des scientifiques. Cette nouvelle espèce a été baptisée “anaconda vert du nord”, afin de la distinguer de l’espèce déjà connue. Quelle est la différence entre les deux ?

Selon Freek Vonk, les scientifiques ont observé une “différence génétique de 5,5% entre les deux”, rappelant que ce delta est énorme quand on sait que les humains et les chimpanzés n’ont que 2% de différence génétiques.

L’anaconda vert du nord vit exclusivement dans la partie nord de l’Amérique du Sud, notamment au Venezuela, au Suriname et en Guyane française. Jesus Rivas, auteur principal de l’étude, cherchait à confirmer l’existence de ce serpent géant depuis une quinzaine d’années : “Si un animal aussi emblématique est passée inaperçu pendant tant d’années, qu’en est-il des animaux et des plantes moins visibles et moins étudiés ?”.

À peine découvert, cet anaconda vert du nord est déjà considéré comme une espèce en voie d’extinction. En effet, le changement climatique et la déforestation continue de l’Amazonie sont deux menaces qui pèsent gravement sur la pérennité de cette nouvelle espèce de serpent.

Source : Diversity
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
*En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Jérémy Birien

Journaliste, rédacteur en chef