Le street art permettrait de réduire les accidents la route de 17%, selon une étude

Bouton whatsapp

Nous savons tous que l'art est étonnamment bénéfique tant pour l'artiste que pour le spectateur, mais il s'avère qu'il peut également améliorer un domaine auquel on aurait pas forcément pensé : la sécurité routière.

Crédit : Bloomberg Philanthropies

À voir aussi

En effet, une nouvelle étude de Bloomberg Philanthropies, basée sur l'initiative Asphalt Art, a montré que les routes qui servent de support pour des œuvres de street art modifiaient le comportement des conducteurs et rendaient les rues plus sûres. L'étude a suivi des installations d'art urbain créées en peignant directement sur la chaussée. Qu'il s'agisse de peintures situées au milieu des carrefours, d'œuvres d'art peintes sur les passages pour piétons, de prolongements de trottoirs peints ou de pistes cyclables, ces projets artistiques sur asphalte sont de plus en plus populaires dans le monde entier.

Et en plus d’apporter une gaieté particulièrement aux centres-villes, ces créations souvent hautes en couleurs peuvent également servir à faire ralentir les automobilistes et ainsi engendrer une communauté d’utilisateurs de la route plus calme et inclusive, que l’on soit à vélo, en deux-roues ou en voiture. Les chercheurs ont noté que le processus d'installation lui-même peut rapprocher le gouvernement et les résidents de la communauté.

Les recherches menées par Bloomberg ont permis d'étudier la sécurité routière dans cinq zones dotées de ce nouveau type d’installations d'artistiques. Les données de ces dernières sont venues s’ajouter à celles recueillies pendant deux ans sur 17 installations réalisées antérieurement et localisées en Floride, en Géorgie, au Massachusetts, dans le New Jersey et à New York. Les installations se situent généralement aux intersections et comprennent l'ajout de bandes de passage pour piétons plus visibles.

Crédit : Bloomberg Philanthropies

Crédit : Bloomberg Philanthropies

Le street art pour améliorer la sécurité routière

Par exemple, l'intersection de Pittsburgh, en Pennsylvanie, est passée des lignes blanches traditionnelles que l’on connaît tous à des passages pour piétons entièrement blancs avec des motifs floraux peints à l’intérieur, créant l'illusion d'un bord arrondi sur le coin autour des pistes cyclables, ce qui a probablement aidé les conducteurs qui tournent à droite à rester naturellement en dehors de la piste cyclable. Et les résultats sont sans appel : le street art sur les routes diminuerait le nombre d’accidents de 17 %.

Crédit : Bloomberg Philanthropies

Crédit : Bloomberg Philanthropies

Crédit : Bloomberg Philanthropies

Crédit : Bloomberg Philanthropies

Crédit : Bloomberg Philanthropies

Crédit : Bloomberg Philanthropies

Crédit : Bloomberg Philanthropies

Crédit : Bloomberg Philanthropies

En tout cas, on a hâte que cette tendance arrive en France !

Bouton whatsapp