Top 15 des plus belles oeuvres de l'architecte Frank Gehry

664partages
Bouton whatsapp

Frank Gehry casse les codes. À 91 ans, il continue de surprendre par ses constructions post-structuralisme. Voici les 15 plus belles œuvres de Frank Gehry.

Dans le domaine de l'art, Frank Gehry est un pilier de l'architecture. Originaire du Canada, plus précisément de la ville de Toronto, Frank Gehry décroche son diplôme d'architecte à Los Angeles, en 1954, à l’université de Californie du Sud. Depuis, il vit et habite aux États-Unis, à Los Angeles.

À voir aussi

L'architecte de renom a dessiné les bâtiments les plus extravagants, les plus audacieux et les plus insolites. Frank Gehry est le roi dans son domaine, une véritable star de l'architecture. Sa particularité ? Sa facilité d'utiliser certains matériaux comme le titane, le bois ou le verre. Il déconstruit tous les codes en construisant des bâtiments aux formes anticonformistes.

Les réalisations de Frank Gehry sont poétiques. Avec son architecture ondulée, le musée Guggenheim à Bilbao prend la forme d'un bateau à voile et le gratte-ciel Opus Hong Kong semble tanguer tant son architecture vacille. D'autres de ses œuvres sont devenues des destinations touristiques, à l'image de la Maison dansante à Prague. Les touristes de Prague se ruent devant cette maison pour admirer le fascinant déconstructivisme.

Découvrez les 15 plus belles œuvres de l'architecte Frank Gehry.

La Fondation Louis Vuitton à Paris (2014)

Une des plus belles réalisations de Frank Gehry. Crédit : IStock

La Fondation Louis Vuitton est sans doute l'œuvre de Frank Gehry la plus belle… et ce n'est pas juste parce qu'elle est en France ! Érigée dans un lieu dédié à la création, qui a beaucoup inspiré l'architecte, la Fondation Louis Vuitton prend place en plein cœur du Jardin d'Acclimatation, à Paris. Cette œuvre a été commandée par Bernard Arnaud, le PDG du groupe LVMH, en 2001. C'est 13 ans plus tard, que Frank Gehry livre son incroyable édifice : un vaisseau de verre impressionnant bordé d'eau. L'architecte a travaillé le verre sous toutes ses formes et à repousser les limites en créant 3 600 panneaux représentés sur 12 voiles. Malgré le poids du verre, ce bâtiment apparaît tellement léger.

Frank Gehry a dit à propos de la Fondation Louis Vuitton : « C’est un bâtiment très atypique. Je n’ai jamais dessiné quelque chose qui ressemble exactement à celui-ci ».

Vitra Design Museum, en Allemagne (1989)

Un projet impressionnant réalisé en Allemagne. Crédit : IStock

Comme la Fondation Louis Vuitton, le Vitra Design Museum fait partie du déconstructivisme, si cher à l'architecte. C'est après un incendie ravageur, que le groupe Vitra a décidé de créer un « campus architectural ». Le groupe a alors confié la construction du musée à l'architecte Frank Gehry. Comme il le fait si bien, il a totalement déconstruit l'architecture classique. L'édifice de 700 mètres carrés est un assemblage de cubes, d'escaliers et de tours.

Hôtel Marqués de Riscal, en Espagne (2004)

Impossible de rater ce chef-d’œuvre en Espagne. Crédit : Juan E. M. via Wikimedia Commons

Si vous êtes de passage dans les vignes de la région de la Rioja au Pays basque espagnol, impossible de passer à côté de l'hôtel Marqués de Riscal. Si vous l'ignorez, la ville d'Elciego est connue pour être la Cité du Vin. Alors l'architecte Frank Gehry a voulu rendre hommage à cette appellation. Construit en pierre grès, cet hôtel a une couverture ondulée en titane de couleur rouge. Cette couleur fait honneur au vin rouge, que l'on retrouve beaucoup dans la région.

Walt Disney Concert Hall, à Los Angeles (2003)

Un édifice impressionnant en plein cœur de Los Angeles. Crédit : IStock

Ce bâtiment est sous doute l'œuvre d'art de Frank Gehry la plus connue aux États-Unis. C'est dans cet édifice majestueux crée en 2003 que joue l'orchestre de la Philharmonie de Los Angeles. L'auditorium abrite 2 265 places et correspond parfaitement aux codes architecturaux instaurés par l'artiste. Le Walt Disney Concert Hall impressionne par ses envolées de rubans en acier et ses courbes à couper le souffle.

Tour New York by Gehry, à New York (2011)

Une tour torsadée dans le centre-ville de New-York. Crédit : IStock

Érigée à côté de Ground Zero à New York, la tour construite par l'architecte Frank Gehry est considérée comme le plus haut building résidentiel des États-Unis. Comme toutes les œuvres de l'artiste, cette tour d'acier fascine par sa hauteur (265 mètres de haut), son architecture métallique ondulant.

La Maison dansante, à Prague (1996)

Une des œuvres les plus impressionnantes de l'artiste. Crédit : IStock

S'il y a bien une œuvre poétique de Frank Gehry, c'est bien celle-ci. Cet édifice symbolise les « lendemains dansants », qui correspondaient à la Révolution de Velours à Prague. Deux tours s'opposent mais se complètent. Celle de droite et droite et érigée fièrement vers le ciel, alors que celle de gauche vacille et semble vouloir danser avec sa voisine. La construction de cette œuvre a pu voir le jour grâce au budget quasiment illimité donné par le groupe ING et à l'étroite collaboration avec l'architecte tchèque Vlado Milunić.

La bibliothèque Goldwyn, à Los Angeles (1983)

L'originale bibliothèque Goldwyn construite en 1983. Crédit : Crédit : Saf209, CC0, via Wikimedia Commons

Cette œuvre est l'une des premières qui marquent le « style Gehry ». Même si ce bâtiment est loin d'être aussi innovant que les autres, la bibliothèque de Goldwyn est un chef-d’œuvre pour l'époque.

Le Musée Guggenheim, à Bilbao (1997)

Musée Guggenheim à Bilbao, une structure impressionnante. Crédit : IStock

À la fin des années 90, Gehry réalise un véritable chef-d’œuvre. Le Musée Guggemheim de Bilbao est sans aucun doute sa réalisation la plus connue et la plus reconnue. Les touristes viennent pour les collections du Musée mais aussi et surtout pour admirer cet édifice impressionnant tant il élève le déconstructivisme à son paroxysme.

Gehry Tower, à Cologne (2001)

Vue en contre-plongée de la Gehry Tower. Crédit : Frank O. Gehry buildings No.5

Non, vous ne rêvez pas, la Gehry Tower est bien torsadée ! C'est l'artiste du même nom qui l'a voulu ainsi. Il lui aura fallu deux ans pour construire cette tour hors du commun en acier inoxydable.

La Cinémathèque française, à Paris (1993)

La cinémathèque française a été créée par Frank Gehry. Crédit : IStock

C'est ici que tous les mordus de cinéma se retrouvent. Véritable sanctuaire du cinéma, la cinémathèque française a été érigée par Frank Gehry au 51 rue de Bercy, à Paris. Comme à son habitude, l'édifice est déstructuré car l’architecte a laissé libre cours à son imagination.

Opus Hong Kong, à Hong Kong (2012)

L'Opus Hong Kong, premier bâtiment construit par Gehry en Asie. Crédit : Forgemind ArchiMedia / Frank Gehry - Opus

Voici le premier chef-d’œuvre de Gehry sur le continent Asiatique. Et oui, il a fallu attendre 2012. Ce bâtiment de 40 mètres de haut est un immeuble résidentiel de 12 étages.

Experience Music Project, à Seattle (2000)

Le MoPOP à Seattle rend hommage à Jimi Hendrix. Crédit : IStock

Communément appelé Museum of Pop Culture, cet édifice est un centre culturel composé de salles de concert et du Musée du Rock'n'Roll notamment. Le projet a été financé 240 millions de dollars par le milliardaire Paul Allen, cofondateur de Microsoft, qui était fan de Jimi Hendrix. Alors, Frank Gehry s'est inspiré de l'instrument de musique de prédilection du chanteur américain : la guitare électrique. En hommage à Jimi Hendrix qui détruisait ses guitares à la fin de ses concerts, il a imaginé une guitare qu'il a décomposée en plusieurs morceaux dans son œuvre.

Binoculars Building, à Los Angeles (1991)

Cet édifice fascinant est à Los Angeles : c'est le Binoculars Building. Crédit : IStock

« C'est quoi ça ? », c'est précisément la question que Gehry voulait que les passants se posent devant son édifice. Un immeuble en forme de jumelles noires haut sur trois étages, plutôt insolite non ? Mais comment a-t-il eu cette idée ? On raconte que l'architecte avait des jumelles sur son bureau. Un jour, il butait sur la maquette de son projet. Comment lier les deux bâtiments ? Il aurait posé les jumelles sur la maquette pour chercher une idée. L'idée des jumelles est restée. Du Frank Gehry tout craché !

La maison des Norton, à Los Angeles (1984)

Northon House en plein cœur de Venice. Crédit : IStock

En 1984, l'artiste construit cette maison pour Lynn Norton à Venice. Des cubes à l'allure désordonnée et aux couleurs criardes rendent hommage aux maisons dans les villages d'Amérique du Sud. Cette maison de style cubiste est une véritable prouesse artistique.

Weisman Art Museum, à Minneapolis (1993)

Ce musée est fascinant et la lumière se reflète sur tous les panneaux. Crédit : IStock

Inauguré en 1993, le Weisman Art Museum surplombe le Mississippi. Il impressionne par sa structure étonnante et fascine par son anticonformisme.

Malgré ses 91 ans, Frank Gehry ne s'arrête pas là. En 2026, une nouvelle réalisation verra le jour : le Guggenheim d’Abou Dabi.

Bouton whatsapp