10 beaux gosses d'Hollywood du passé qui prouvent que rien ne vaut les bons classiques et le "vintage" !

22partages
Rien ne vaut les classiques. Et en effet, les stars des temps passés ont un certain charme, une classe indéfectible, surtout dans leur jeunesse. Voilà de quoi montrer à votre petite cousine fan de Justin Bieber... 

Bon bien sûr, aujourd'hui il y a Brad Pitt, Johnny Depp et David Beckam... Mais cela n'a rien à voir avec des hommes de l'envergure de Clint Eastwood ou Jimmy Stewart !

Voici 10 beaux gosses du passé made in Hollywood qui ont vraiment la classe :


1. James Dean, alias James Byron Dean (1931-1955)
Véritable symbole d’une jeunesse désabusée, il meurt tragiquement à l’âge de 24 ans dans un accident de voiture. Films notables : La fureur de vivre, Géant, À l’Est d’Eden.


2. Jimmy Stewart (1908-1997)
Il est l’un des acteurs les plus connus d’Hollywood. Avec des films tels que La vie est belle, La Corde, Winchester '73, Fenêtre sur cour, L'homme qui en savait trop, Sueurs froides, L'homme qui tua Liberty Valance. Il a tourné avec : Alfred Hitchcock, Frank Capra, Anthony Mann, Henry Hathaway ou encore John Ford. Nommé plusieurs fois aux Oscars.


3. Burt Lancaster (1913-1994)
À la fois acteur et réalisateur, on a vu sa belle gueule dans des films tels que Bronco Apache, Vera Cruz, Atlantic City mais aussi (et surtout !) dans Tant qu’il y aura des hommes et Le Guépard, avec Alain Delon.


4. Cary Grant, alias Archibald Alexander Leach (1904-1986)
Ce grand acteur anglais (1m87) naturalisé Américain en 1942, au charme dingue (il avait un menton dit « en fesses d’ange ») a inspiré l’auteur anglais Ian Fleming pour lui donner les traits physiques de James Bond. Quelques-uns de ses plus grands films : Indiscrétions, La mort aux trousses, Les Enchaînés, La main au collet…


5. Charlton Heston, alias John Charles Carter (1923-2008)
Impossible de ne pas penser à Ben-Hur ou aux Dix Commandements, La planète des singes ou encore Soleil Vert, quatre films cultes qui l’ont imposé star à Hollywood dans les années 50 et 60. Fervent défenseur dans la lutte contre les discriminations raciales, il a également été le porte-parole de la NRA, puissant lobby contesté… des armes à feu, aux Etats-Unis.


6. Clark Gable (1901-1960)
Considéré encore aujourd’hui comme la plus grande « star du cinéma parlant », son rôle mythique reste celui de Rhett Butler, dans « Autant en emporte le vent », sorti en 1939. New York-Miami, Les révoltés du Bounty, Mogambo… Doris Day dira de lui : « Il était aussi masculin que tous les hommes que j’ai connus, autant qu’un petit garçon ou qu'un homme puisse l’être — c’est là la combinaison de son effet dévastateur sur les femmes. »


7. Edward Montgomery Clift (1920-1966)
Il tournera aux côtés de Burt Lancaster dans « Tant qu’il y aura des hommes », succès de l’année 1953. Film qui aura fait chavirer les cœurs. Sa gueule d’ange en fera fantasmer plus d’une… et plus d’un aussi, car l’acteur était homosexuel et était déchiré à l’idée de le cacher. C’est sa meilleure amie Elizabeth Taylor, qui l’accompagnera dans ses plus sombres moments.


8. Clint Eastwood (1930- …)
Doit-on encore présenter Mr Eastwood, acteur, réalisateur, producteur de son état. Et qui a même été maire de la jolie petite ville de Carmel, sur la côte Californienne, pendant deux ans, dans les années 80 ? Sur cette photo, vous le voyez à 20 ans… et c’est le portrait craché de son dernier fils, le sexy Scott Reeves.


9. Harry Belafonte, alias Harold George Belafonte Jr. (1927- …) 
Acteur et chanteur New Yorkais, on l’a vu dans Carmen Jones, Une île au soleil, Buck et son complice, White Man…


10. John Cassavetes (1929-1989)
Cet acteur-réalisateur avait un charme fou et une sacrée gueule. Gueule qui lui a valu un rôle récurrent dans la série Johnny Staccato et des rôles marquants au cinéma comme dans Les 12 salopards, Rosemary’s Baby, Furie… Mais c’est surtout en tant que réalisateur qu’il va s’affirmer, dans des films comme Opening Night, Gloria ou encore Big Trouble.

En vidéo : Farouk James, le garçon à la chevelure incroyable
Source : littlethings
Dernières news