11 choses auxquelles une fille se confronte lorsqu'elle traîne avec des garçons

Par
13 643
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

J’ai deux grands frères avec qui j’ai grandi, et je suis allée dans un lycée où la population était à 90% masculine. C’est important de le dire, car ça à façonné la personne que je suis aujourd’hui. Toute petite déjà, je me bagarrais dans la cour de récré pour un jouet, et à la maison mes frères passaient leur temps à m’embêter. J’en étais donc venue à passer le plus clair de mon temps à apprendre à me défendre (ou à appeler ma mère au secours).

Au lycée, je passais mon temps avec des garçons, et je crois que ce fût les meilleures années de ma vie. Tout simplement parce que les amis façonnent notre façon de voir le monde, ils nous apprennent, et même si parfois ils se moquent de nous, ils deviennent une véritable seconde famille…En traînant avec des garçons, j’ai adopté quelques attitudes inévitables, et même si je ne pense pas être devenue un garçon manqué, voici la liste des choses qui ont changé :


1. La bouffe -sans limite, l’alcool -sans limite, le style -zéro

@memegen


J’ai la fâcheuse tendance d’associer des couleurs, ou des vêtements, qui ne vont pas du tout ensemble. Personne ne m’a dit à moi, que le orange n’allait pas avec le rose..

2. Je préfère les t-shirts longs et jeans aux robes pour aller en soirée
@thecobrasnake

Les raisons sont multiples. Moins chiant, moins précieux, plus à l’aise, pas de collants… Bref, laissez moi tranquille je fais ce que je veux.

3. Je suis persuadée que le confort est plus important que le style
@aufeminin

Et plus je vois mes potes mecs, plus je trouve que cela paraît simple d’être stylé pour un mec. Un pantalon, un t-shirt et c’est bon c’est dans la poche. J’ai adopté la même méthode.

4. Mes potes mecs savent quand j’ai mes règles

@storypick

C’est comme ça.

5. Je m'en fous de leurs pets, rots, et autres cochonneries
@storypick

Bon j’avoue, pas toujours. J’ai tout de même un petit côté propret qui parfois se réveille, et s’énerve contre cette bande de gros dégoûtants sans gêne.

6. Ils sont beaucoup trop sincères avec moi
@entreamis

Aucune courtoisie, quand il s’agit d’être sincère ils sont tous là. “Mais tu t’en fous de ça, non?”. Forcément, vu comme ça, on a envie de relativiser. Grâce à eux, plus de prises de tête inutiles.

7. Ils ne me traitent jamais comme la fille du groupe
@storypick

Et on parle de cul et de jeux vidéos 80% du temps, mais ça ne me gène absolument pas.

8. Mes copines filles me prennent un peu pour un garçon manqué
@weebullition

Qu’entends-tu par “garçon manqué” exactement ? Mhm ?

9. Tous les autres mecs pensent que je suis en couple avec un de mes potes
@linternaute

Bah je suis tellement 24h/24 avec eux, que forcément, le doute est là.

10. La plupart du temps, ma mère trouve bizarre de me voir avec un garçon différent tous les jours 
@storypick

Sans doute parce qu’elle pense que je couche avec l’un d’entre eux. Ou tous, d’ailleurs.

11. Si j’ai un problème, je sais que je peux compter sur eux
@storypick

C’est lequel qui t’a insulté ? Celui qui fait deux mètres là-bas ? Tu veux qu’on aille lui dire deux mots ?” Même pas peur. Ils vous protégerons toujours, cette bande de petits sacripants.


Rien ne vaut une bonne bande de potes, et si vous traînez avec des garçons, n'hésitez pas à nous dire ce qu'ils vous apportent au quotidien ! 
Source : storypick
Commentaires