6 raisons pour lesquelles vous gâcherez votre vie si vous ne quittez pas votre boulot pour partir voyager

3 573partages

Lorsqu’on dit aux gens que l’on part à l’autre bout du monde pour voyager et travailler, que ce soit pour un an ou plus, la plupart des gens vous encouragent et trouvent ça super.

Bon, bien sûr, si vous faites ça, il y aura toujours quelques personnes qui penseront que vous êtes fou... mais dans l’ensemble,  les personnes de votre entourage vous diront un truc du style : “C’est génial ! J’aimerais tellement pouvoir faire comme toi, malheureusement je ne peux pas.”


Il y a quelques années, j’ai pris une année sabbatique pour partir voyager… Au final, je suis resté sur les routes pendant 2 ans. Armé d’un visa “Work and travel”, j’ai enchaîné les petits boulots qui me permettaient de vivre et de continuer à bouger. Eh bien à ceux qui disent “j’aimerais le faire mais je peux pas”, j’aimerais vous dire une simple chose : oui, VOUS POUVEZ et oui, VOUS DEVEZ LE FAIRE ! La seule chose qui nous empêche de partir à l’aventure et d’aller où bon nous semble, c’est nous-mêmes, et rien d’autre.

@via we heart it

Alors, sans plus attendre, voici 6 bonnes raisons de quitter votre boulot dès maintenant et de commencer à voyager :


1. Le temps est notre seul véritable atout

Je sais qu’on a dit les mêmes conneries à beaucoup de personnes avec qui j’étais au lycée et à la fac, répétées jusqu’à ce que ça rentre bien dans le crâne : “Tu peux rêver d’être ce que tu veux plus tard… Jusqu’à ce que tu réalises que c’est pas possible, et maintenant, tu dois chercher un vrai boulot et commencer à gagner ta vie.”

Oui, c’est évident ; la plupart d’entre nous ne deviendront pas des stars de cinéma, des astronautes ou des pilotes de chasse. À un moment donné, nous devons accepter cet aspect inévitable. Mais ça ne veut pas dire non plus que l’on devrait se conformer à vivre une vie “métro-boulot-dodo” sans bouger pendant 40 ans, en attendant d’être vieux et de pouvoir prendre notre retraite comme si c’était le seul but à atteindre dans notre vie.

Quand on grandit et qu’on réalise que oui, tous nos rêves d’enfance ne sont pas réalisables, malheureusement, beaucoup d’entre nous abandonnent. Nous ne réalisons pas que, peut-être, nous pouvons simplement ajuster nos rêves pour les rendre plus réalistes. Nous n’avons pas besoin de les abandonner totalement, il suffit juste de revoir nos ambitions à la baisse afin de les rendre plus réalisables !

Si vous travaillez pour la même boîte depuis 10 ans, et que vous arrivez à voir 30 années similaires de plus dans votre vie future et que ça vous angoisse… Alors, barrez-vous.

Non, l’argent ne fait pas tout, et ce n’est pas parce que vous mettez des sous de côté que vous serez plus heureux. Oui, vous pouvez acheter quasiment tout ce que vous voulez si vous avez assez d’argent… Mais vous ne pourrez jamais racheter votre jeunesse.

Vous ne pouvez pas récupérer le temps que vous avez passé au bureau au lieu de l’avoir passé sur une plage, dans des montagnes, ou bien dans un kayak dévalant le long d’une rivière. La clé de tout ça, c’est simplement d’avoir assez confiance en vous et en vos qualités pour vous dire que oui, vous allez trouver du travail ailleurs.


2. Voyager vous aidera à mieux vous connaître

“Tu crois que tu sais, mais en fait tu n’en as aucune idée.” Tous ceux qui sont de ma génération ont déjà entendu cette phrase venue tout droit du “monde réel” , mais rien ne rend la vie plus réelle que de partir pour se découvrir soi-même.

Vous pensez que vous aimez les restaurants et les sièges confortables, jusqu’à ce que vous vous retrouviez un soir sur la place d’un marché bouillonnant de vie quelque part en Thaïlande, à engloutir de la nourriture sur une assiette en carton, au milieu de la foule, en essayant de ne pas vous faire bousculer.

Plus important encore, vous pensiez savoir qui vous êtes et connaître vos propres limites.

Oui, vous pensiez savoir… et vous n’en aviez finalement aucune idée.


3. Voyager élargira énormément vos horizons et votre zone de confort

Je sais que c’est un peu paradoxal, et pourtant je ne suis pas une personne qui aime particulièrement le simple fait de prendre des risques. En fait, comme tout le monde, j’aime aussi avoir ma petite bulle de confort et de tranquillité.

Mais en voyageant, on rencontre des gens qui changent à jamais notre perspective et notre vision de la vie. C’est là que vous réalisez qu’il y a des choses autrement plus importantes que l’argent et la sécurité — des choses comme l’aventure, la découverte, l’expérience.


4. On ne sait jamais quelles sont les opportunités qui pourraient se présenter à vous

Quand vous décidez un beau jour d’arrêter de vivre votre vie “normale” et de commencer à voyager, vous vous ouvrez tout d’un coup à un monde dont vous n’aviez jusque-là absolument pas connaissance.

Si vous n’êtes d’habitude pas une personne très sociable ou très à l’aise avec les autres, vous pouvez commencer à pousser les frontières de cette norme.

N’importe quelle personne qui a déménagé quand il était enfant sait parfaitement de quoi je veux parler : c’est toujours bon de pouvoir appuyer sur le bouton “reset” et de devenir une autre personne. Vous pouvez vous réinventer entièrement, vous reconstruire pour devenir enfin la personne que vous avez toujours rêvé d’être.

Eh bien quand vous partez en voyage, c’est ça, mais puissance 10 000.

Les personnes que l’on rencontre sur les routes du monde ne sont pas toutes des aventuriers dans l’âme, mais quand vous leur parlez, vous voyez ce qu’ils sont réellement, pas ce que l’habitude ou la société leur a appris à être.

Et en rencontrant toutes ces personnes, en découvrant des bribes de leur vie, vous réalisez que vous ne pouvez jamais savoir à l’avance ce que la vie pourrait vous réserver.

On peut rencontrer des gens qui se sont lancés dans une carrière, dans des relations amoureuses durables… Tout est là, il suffit d’y être ouvert et de le voir pour se dire que décidément, tout est possible.


5. Votre boulot sera là quand vous reviendrez

Bien sûr, ce n’est peut-être pas toujours le cas… Mais soyons réalistes : si vous avez moins de 30 ans, si vous avez un travail, vous êtes à ce moment de votre vie où vous essayez de grimper les échelons et de lancer votre carrière… Ce qui veut dire que vous êtes, à l’heure actuelle, tout en bas de l’échelle.

Même si l’expérience professionnelle dans votre domaine est une bonne chose, n’oubliez jamais que de nombreux employeurs potentiels apportent autant d’importance (voire plus) à votre expérience de vie qu’à votre expérience professionnelle.

Au mieux, vous partez pendant un an et vous postulez de nouveau à votre ancien boulot. Votre patron a gardé un bon souvenir de vous et il est emballé par le fait que vous avez découvert de nouvelles choses et acquis plein de nouvelles expériences. Il sait que vous avez pris de la bouteille et que vous savez mieux comprendre les rapports humains, du coup il vous donne un poste avec plus de responsabilités.

Au pire ? Il ne vous reprend pas. Vous n’aurez plus alors qu’à repartir du point où vous étiez avant et à trouver du boulot… Sauf que désormais, vous avez un peu plus de vécu et d’expérience, surtout si vous avez dû faire une multitude de petits emplois pendant que vous étiez à l’étranger. Vous avez une meilleure compréhension des gens et du monde, et vous pouvez utiliser tous ces atouts pour trouver du travail et monter, beaucoup plus vite que si vous étiez resté là où vous étiez au départ.

Et, le plus important : vous avez découvert le monde.


6. Le futur est incertain

Chaque jour, on voit un nouveau mariage ou un bébé qui débarque sur notre timeline Facebook. Chaque jour, quelqu’un qu’on connaît obtient finalement ce diplôme ou cette promotion qu’il s’est donné tant de mal à avoir.

Pourtant, s’il y a une chose qui peut nous empêcher de faire notre sac et de partir, c’est bien la peur de l’inconnu.

La peur de l’inconnu, bien sûr, c’est la peur de tout ce qui pourrait se produire si vous laissez toute cette sécurité derrière vous. Vous avez un boulot stable, vous gagnez un peu d’argent, et vous rêvez d’un futur encore meilleur...

Il y a plein de manières de par lesquelles on peut essayer de rationaliser notre situation actuelle. Et pourtant, le futur est si incertain… Votre boîte pourrait aussi bien fermer du jour au lendemain, vous pouvez faire un arrêt cardiaque soudain… À force de tout miser sur notre futur, on en oublie le temps présent, on oublie à quel point la vie est fragile et fugace.

Plus vous attendez, plus vous aurez des choses qui s’accumulent et plus il vous sera difficile de laisser tout ça derrière vous.

Prenez le risque. Faites tourner un globe, partez là ou bon vous semble… Partez, maintenant !
En vidéo : Jesse Rix, l'artiste tatoueur qui réalise des tatouages en trompe-l'oeil
Source : Elitedaily
Dernières news