Cette femme confond sa mousse pour cheveux avec de la mousse expansive servant aux travaux dans le bâtiment… Erreur fatale !

Par
9 910
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Ce n’est pas pour rien qu’il faut bien lire les étiquettes de prévention sur les emballages…

Cette habitante d’Europe de l’Est l’a appris à ses dépens, attendant un peu piteusement en salle d’attente d’un hôpital suite à un « accident » qui la marquera à vie.

Le matin même, se levant (très certainement) avec les yeux pas encore tout à fait en face des trous, elle a confondu la bouteille de mousse pour soin des cheveux avec celle de mousse polyuréthane expansive

Kézako ? Cette mousse sert à : fixer, colmater, calfeutrer, isoler ou même insonoriser des constructions, sur des matériaux dits « traditionnels » comme le béton, le plâtre, les métaux, les plastiques, les briques… Forcément, sur les cheveux, c’était la boulette du siècle assurée !

Petite chose à savoir en supplément : cette mousse est très pratique pour son grand pouvoir collant et sa capacité à gonfler fortement en séchant. La coupe à la banane « style Elvis Presley », ce sera pour une autre fois…

Cette photographie, qui fait le tour du web, a été largement commentée sur le net. Certains croient voir des brindilles et autres branches sur le dessus de cette œuvre d’art (non intentionnelle ?). On vous laisse zoomer, analyser et vous faire votre propre avis.

Commentaires