Ce mannequin handicapé est absolument sublime... Et tous les grands couturiers se l’arrache !

Par
906
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Rebekah Marine est une jeune mannequin de 28 ans, qui participera à la New York Fashion Week ce dimanche 13 septembre. En plus d’être absolument splendide, elle a une autre particularité : elle porte une prothèse remplaçant sa main et son avant-bras droit, à cause d’une malformation de naissance.


Décidément, la New York Fashion Week 2015 semble représenter une avancée majeure dans l’acceptation des différences et de la beauté dans toutes ses formes : nous vous avions déjà parlé récemment du cas de la jeune Madeleine Stuart, une jeune fille atteinte de trisomie 21 qui défilera elle aussi sur l’estrade, lors de ce rendez-vous incontournable de la mode…


@rebekahmarine / Instagram
@rebekahmarine / Instagram
@rebekahmarine / Instagram
@rebekahmarine / Instagram
@rebekahmarine / Instagram

Rebekah est née avec un avant-bras manquant. Dès son plus jeune âge, elle s’est vue dire et répéter qu’elle n’avait absolument aucun avenir dans le mannequinat, à cause de son handicap ! Un coup dur pour la jeune fille, puisque c’était son rêve. Elle a alors abandonné cette idée, est retournée à l’université et a trouvé un travail à temps plein dans un domaine plus classique.


Mais rapidement, elle s’est rendue compte que ce n’était pas assez pour elle, et qu’elle aspirait à autre chose. Elle s’est finalement décidée à se lancer en tant que modèle il y a quatre ans, alors qu’elle venait de recevoir sa prothèse. C’est là qu’elle a réalisé que sa particularité pouvait être transformée en un atout de charme, et qu’elle avait le potentiel d’inspirer les gens autour d’elle tout en devenant porte-parole pour toutes les autres personnes dans son cas.


Sa prothèse i-limp quantum est à la pointe de l’avancée technologique dans le domaine médical. Elle peut contrôler ses gestes, et les laboratoires Touch Bionic, responsables du développement de ce nouveau type de prothèse, voient en Rebekah une véritable égérie pour présenter cette technologie à un vaste public. Même si son handicap lui a permis de décrocher des contrats dans ce domaine particulier, sa vie en tant que modèle handicapé reste bien loin d’être facile :


“Être un modèle tout en souffrant d’un handicap a été extrêmement difficile pour moi au cours de ces dernières années,” explique t-elle au site Mashable. La plupart des agences ne regardaient même pas mon portfolio. Mais j’ai fini par réaliser que je devrais travailler pour une niche bien précise. J’ai accepté le fait que beaucoup de clients potentiels ne veulent pas travailler avec moi à cause de mon handicap…”

Voici la prothèse i-limb quantum en action. Rebekah apparaît à 1 : 02 pour illustrer le côté “design” de ces prothèses, en plus de leur aspect pratique.


On souhaite un bon courage à la jeune femme pour la suite de sa carrière, et on espère qu’elle parviendra à surmonter les difficultés du handicap dans ce milieu assez particulier qu’est la mode. Elle le mérite, parce qu’elle est vraiment splendide et surtout très courageuse !
VIDEO : Le brevet des collèges reporté à cause de la canicule
Source : mashable
Commentaires