Cet homme abandonne son job à New York pour s'isoler en haut des arbres à la campagne... La belle vie !

Par
1 244
Partages
inscription newsletter

Newsletter

facebook

Partager sur Facebook

Vous rêvez de vous éloigner de la ville pour vivre dans la campagne plus sereinement et sans stress ? Cet homme l'a fait et ne regrette rien.

C'était en été 2011. Foster Huntington a quitté son emploi de rêve chez Ralph Lauren, à New York. Pourtant, vu comme ça, il avait une vie rêvée : New York et un job bien placé dans une entreprise luxueuse... Que demander de plus ?

Mais Foster semblait être en quête d'une vie plus sereine et enrichissante. Il est donc parti en camionnette afin de sillonner les routes des États-Unis. Au final, à 27 ans, le voilà de retour du côté du fleuve Columbia d'où sa famille est originaire. C'est là qu'il a construit le terrain de ses rêves avec l'aide de ses amis ! Il les a même payés pour travailler sur ce projet qui lui tenait tant à cœur. 
@Capture d'écran video
@Foster Huntington
@Foster Huntington

Il a appelé son terrain "The Cinder Cone". Celui-ci est composé de plusieurs cabanes dans les arbres, sans compter le super Skate Park qui se trouve en bas.
@Capture d'écran vidéo

Mais pourquoi décider de tout quitter pour un tel cadre de vie ? Foster Huntington a expliqué au New York Time :"Je me suis dit : je ne veux pas vivre en ville ! Je veux faire autre chose !" 

Aujourd'hui, il continue de travailler, mais en tant que photographe free-lance. Et non seulement les cabanes dans les arbres lui servent de domicile mais en plus, ce sont de parfaits arrière-plans pour ses séances photos ! C'est une vie rêvée que s'est offert Foster, au final !

Le cadre autour est, en plus, idyllique.
@Capture d'écran video

Et l'intérieur des cabanes est très confortable.
@Capture d'écran

C'est aussi assez spacieux.
@Capture d'écran video

Découvrez l'évolution des travaux dans cette vidéo : 


Et vous ? Seriez-vous prêts à tout quitter pour avoir un mode de vie comme celui-ci ?
Source : Unilad.co.uk
Commentaires