Cet homme abandonne son job à New York pour s'isoler en haut des arbres à la campagne... La belle vie !

Par
1 244
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Vous rêvez de vous éloigner de la ville pour vivre dans la campagne plus sereinement et sans stress ? Cet homme l'a fait et ne regrette rien.

C'était en été 2011. Foster Huntington a quitté son emploi de rêve chez Ralph Lauren, à New York. Pourtant, vu comme ça, il avait une vie rêvée : New York et un job bien placé dans une entreprise luxueuse... Que demander de plus ?

Mais Foster semblait être en quête d'une vie plus sereine et enrichissante. Il est donc parti en camionnette afin de sillonner les routes des États-Unis. Au final, à 27 ans, le voilà de retour du côté du fleuve Columbia d'où sa famille est originaire. C'est là qu'il a construit le terrain de ses rêves avec l'aide de ses amis ! Il les a même payés pour travailler sur ce projet qui lui tenait tant à cœur. 
@Capture d'écran video
@Foster Huntington
@Foster Huntington

Il a appelé son terrain "The Cinder Cone". Celui-ci est composé de plusieurs cabanes dans les arbres, sans compter le super Skate Park qui se trouve en bas.
@Capture d'écran vidéo

Mais pourquoi décider de tout quitter pour un tel cadre de vie ? Foster Huntington a expliqué au New York Time :"Je me suis dit : je ne veux pas vivre en ville ! Je veux faire autre chose !" 

Aujourd'hui, il continue de travailler, mais en tant que photographe free-lance. Et non seulement les cabanes dans les arbres lui servent de domicile mais en plus, ce sont de parfaits arrière-plans pour ses séances photos ! C'est une vie rêvée que s'est offert Foster, au final !

Le cadre autour est, en plus, idyllique.
@Capture d'écran video

Et l'intérieur des cabanes est très confortable.
@Capture d'écran

C'est aussi assez spacieux.
@Capture d'écran video

Découvrez l'évolution des travaux dans cette vidéo : 


Et vous ? Seriez-vous prêts à tout quitter pour avoir un mode de vie comme celui-ci ?
Source : Unilad.co.uk
Commentaires
Vous aimerez aussi