Une nouvelle étude démontre la nocivité des écrans avant de dormir... Flippant !

Par
2 806
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Récemment, une étude démontrait que lire ou que regarder un écran avant de dormir peut perturber le sommeil. En effet, nous passons de plus en plus de temps à regarder la télévision, nos téléphones avant de dormir, ou encore nos tablettes tactiles pour y lire notre dernier bouquin en ligne.

@Alami

Pourtant, la lumière bleue qui s’échappe de nos écrans altérerait notre précieux sommeil. Mais en plus de le perturber et de nous donner les yeux rouges, une nouvelle étude démontre que les écrans sont bien plus nocifs que nous le pensons.

Cette étude est celle réalisée par le centre hospitalier Brigham and Women de Boston. Elle a été publiée dans la revue de Proceedings of the National Academy of Sciences, révélant ainsi les impacts qu’auraient les écrans sur notre santé, en comparaison avec les livres.


Cette étude s’est déroulée durant deux semaines, avec 12 participants. Certains d’entre eux devaient naviguer plusieurs heures sur des Ipad avant de dormir, tandis que d’autres devaient lire des livres avant de s’endormir. Les rôles ont été inversé par la suite.  


Figurez-vous, et c’est sans surprise, que les lecteurs d’Ipad ont mis plus longtemps à s’endormir, se sentant moins fatigués le soir même. Ces derniers ont également eu un sommeil profond réduit. Les lecteurs d’Ipad ont sécrétés moins de mélatonine, qui aide à réguler le sommeil. Ils se sentaient également plus fatigués que les lecteurs de livres le lendemain, ayant tous eu une nuit de huit heures de sommeil.


On sait déjà que le manque de sommeil ou un sommeil perturbé est nocif (très très nocif) pour la santé, et les risques augmentent alors : diabète, AVC, obésité, et j’en passe... Les effets de la réalité pourraient en fait être encore pire que ceux que démontrent l’étude. Chez soi, on a deux fois plus d’écrans à portée. Et donc, plus de raisons de se coucher tard, de dormir moins de 8 heures par nuit, entre les alertes sur mobile, la télévision, les films…  Cette étude nous apprend donc que nos écrans, nous bousillent non seulement nos nuits, mais également nos journées. 


Bref, la solution serait alors de se replonger dans un bon vieux bouquin qui prend la poussière sur notre étagère depuis des mois. Et pour les accrocs les plus féroces, il existe également une solution : télécharger une application permettant de filtrer la lumière bleue, nocive sur nos écrans… Mieux vaut ça que rien !
Source : huffingtonpost
Commentaires