Il est maintenant possible de tester votre tatouage avant de commencer la réalisation du « vrai » produit final !

Par
18
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Fini le tatouage « quitte ou double ».

Si c’est votre première marque indélébile et que vous hésitez, si vous vous interrogez encore sur l’esthétique du tatouage que vous souhaitez vous faire apposer, ou encore si vous doutez de son emplacement sur votre corps… la solution est maintenant à votre disposition.

Le site internet Momentary Ink, basé aux États-Unis à Philadelphie, propose de personnaliser votre expérience du tatouage éphémère. Une commande que vous pouvez réaliser en ligne de A à Z en proposant des images téléchargées, en indiquant les mesures du dessin souhaité, sa localisation la plus probable sur votre corps…

Mais il y a encore mieux : une autre solution. Il est possible d’échanger en ligne avec un des 12 tatoueurs de l’entreprise. Vous décrivez (en anglais hein) dans un texte clair et précis votre souhait de tatouage. Le professionnel spécialisé dans le style de dessin que vous désirez vous envoie une sorte de devis personnalisé. Vous décidez ensemble d’apporter des modifications ou pas, jusqu’à la conception et la réception d’un tatouage éphémère dont vous serez 100% satisfait. Sa durée de vie est estimée entre 3 et 10 jours selon l’emplacement du tatouage.


Le fondateur de Momentary Ink, Jordan Denny, est catégorique à propos de son entreprise. Pour lui, les services qu’il propose avec son équipe vont révolutionner la façon d’aborder le monde du tatouage : « Les gens sont peu intéressés par les tatouages éphémères impersonnels. Ils préfèrent investir dans un dessin 100% à leur image, qui nécessitera réflexion et imagination. Notre but est de rendre plus aisé à chaque client la visualisation de son produit. »

Au final, il vous en coûtera en moyenne de 10 à 30 euros pour modéliser votre future œuvre épidermique ! Tout dépend des mensurations de la bête. Et pas de lézard hein, les résultats sont au rendez-vous : temporaires mais « d’équerre ».

Quelques exemples ont été postés sur les réseaux sociaux sous le hastag #momentaryink, comme le cliché Instagram ci-dessous :

 




 

Designed by an ATX original artist, Andrew Matela

Une photo publiée par @momentary_ink le

Un Américain a photographié le moment où un lion de mer est avalé par une baleine à bosse
Source : Mashable
Commentaires