Voici 16 petits secrets sur La Reine des Neiges qui vont vraiment vous surprendre

Par
1 950
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

« Libéréééé, délivrééée »… Ne nous remerciez pas, c’est cadeau.

On ne pouvait pas commencer cet article sans vous mettre la chanson dans la tête. Parce qu’on ne va pas se leurrer : on a tous regardé La Reine des Neiges. Et on a tous kiffé Olaf comme étant le bonhomme de neige le plus cool qu’on a vu jusqu’ici. Et aussi parce qu’on aura beau en avoir marre de cette chanson que nos enfants, nos neveux et nièces chantent à longueur de journée, on la fredonne nous aussi dès qu’on l’entend…

Alors, si le film a sans aucun doute été vu plus de 1 000 fois par vous et/ou votre entourage, pensez-vous VRAIMENT le connaître sur le bout des doigts ? Pour le vérifier, on a décidé de vous recenser 16 faits surprenants sur le plus grand succès de ces dernières années de l’industrie Disney.


1. Un vrai renne pour donner vie à Sven, le fidèle compagnon de Kristoff.
@WALT DISNEY COMPANY
          
Tout comme c’était le cas pour les lions qui ont servi à créer Le Roi Lion, les équipes de Disney ont eu recours à un vrai renne pour donner vie à Sven, de façon vraiment réaliste.

2. Le film a sollicité 600 personnes et demandé deux ans et demi de travail. Rien que ça !
@WALT DISNEY COMPANY

3. Faux raccord : plus de traces dans la neige !
Quand Kristoff et Sven ont raccompagné Anna au château, ils laissent des traces de pas dans la neige.
@disney-planet.fr

Mais dans le plan d’après, il n’y a plus de traces...
@disney-planet.fr

4. Idina Menzel (vue dans "Glee") et Kristen Bell (Veronica Mars) avaient toutes les deux auditionné pour être la voix de Raiponce, avant.
@WALT DISNEY COMPANY
Les deux actrices et chanteuses sont les voix d’Elsa et Anna dans la version originale de La Reine des Neiges. Elles avaient également auditionné pour doubler Raiponce, mais elles n’avaient pas été retenues.

5. Le film avait été d'abord imaginé en dessin animé traditionnel.

Avant d’en faire un film en image de synthèse et en 3D, La Reine des Neiges était censé être un dessin animé traditionnel en 2D, au même titre que la Princesse et la Grenouille ou encore La Petite Sirène, par exemple. L’idée a été annulée quand le département d’animation classique a fermé en 2003. La Princesse et la Grenouille permet de rouvrir le département cinq années plus tard, mais les résultats qu’il a eus au box-office ne permettent pas à La Reine des Neiges de faire de même.

6. Des minis Olaf dans la chanson « En été » !
@FindingMickey.com
@FindingMickey.com

Quand Olaf chante son désir de vivre en été, bien qu’étant un bonhomme de neige, on y retrouve des petits Olaf cachés dans cette séquence. Il y en a un qui apparaît sous forme de glaçons dans un verre qu’il sirote et un autre sous forme de nuage quand il contemple le ciel.

7. Les bonbons du film "Les mondes de Ralph" dans la Reine des Neiges.
@vrak.tv

Quand Anna chante « Le renouveau », elle mange les bonbons d’un des jeux vidéo issus du dessin animé 3D « Les mondes de Ralph ».

8. Les prénoms des personnages sont un hommage à Hans Christian Andersen.
@WALT DISNEY COMPANY

La Reine des Neiges est une adaptation libre du conte du même nom de Hans Christian Andersen. Disney rend hommage à l’auteur grâce aux prénoms des personnages du film : le prince Hans, Kristoff, la princesse Anna et Sven.

9. Faux raccord : Olaf disparaît !
@disney-planet.fr
Quand Anna s’apprête à reprendre la chanson « Le renouveau », Olaf fait d’abord une petite apparition. Mais quand elle se met à pousser la chansonnette sur le plan d’après son ami bonhomme de neige a disparu !

10. La chanson « Let it go » (« Libérée, Délivrée » en français) a été composée en un jour.
@WALT DISNEY COMPANY
C’est le célèbre couple de compositeurs de Broadway, Kristen Anderson Lopez et Robert Lopez, qui ont écrit et composé la musique du film et notamment le tubesque « Let it go » (« Libérée, Délivrée » en français), en une seule journée. Avant de donner le nom qu’elle porte à présent, ils la considéraient comme la « La chanson badass d’Elsa ». C’était les directives qu’ils avaient reçues par Disney, pour avoir un ton précis de la chanson.

11. Une petite note marrante de Disney dans le générique.
@WALT DISNEY COMPANY
Dans le film, Kristoff dit à Anna que tous les hommes mangent leurs crottes de nez. À la fin du générique, Disney a tenu à mettre une note humoristique : « L'opinion exprimée par Kristoff selon laquelle tous les hommes mangent leurs propres crottes de nez n'engage que lui et ne représente pas nécessairement le point de vue de la Walt Disney Company ou des réalisateurs. »

12. À la base, Elsa était censée être la méchante.
@Giphy
Mais tout a changé une fois que les producteurs ont entendu « Libérée Délivrée ». Ils avaient aimé le thème que la chanson apportait au film : l’acceptation de soi et le fait de prendre ses responsabilités : quelque chose qui ne fait pas très « méchant ». Elsa est ainsi restée un personnage gentil.

13. Voilà à quoi Elsa devait ressembler en tant que méchante.
@WALT DISNEY COMPANY

14. L’Oscar de la « meilleure chanson »… rhabillé avec la robe d’Elsa.
@WALT DISNEY COMPANY
Le film avait été récompensé par l’Académie des Oscars pour la chanson « Let it go ». Le prix se trouve actuellement dans les studios d’animation Walt Disney, rhabillé avec la robe d’Elsa.

15. Walt Disney voulait faire un dessin animé sur « La Reine des Neiges » depuis les années 40.
@WALT DISNEY COMPANY
Mieux vaut tard que jamais !

16. Faux raccord : un banc qui se transforme en canapé.
@pinterest.com

Quand Anna chante « Le renouveau », elle saute à hauteur d’un tableau avec l’aide d’un canapé. Petit problème : le plan d’avant, le canapé n’est pas là et c’est un banc qui se trouve à cet endroit.
Source : Diply.com
Commentaires