Voilà pourquoi vous ne devez laisser personne embrasser votre bébé !

Par
4 241
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Les médecins ne cessent de le répéter aux nouveaux parents : il ne faut pas laisser son bébé être embrassé partout, notamment sur la bouche ou à côté.

Oui mais voilà, la folie qui suit une naissance est telle qu’elle rend ce conseil difficile à appliquer. Mais vous allez voir que ce qui est arrivé à l’Anglaise Claire Henderson pourrait bien vous faire changer d’avis.

@facebook.com/ClaireHenderson


Les bébés, tout le monde trouve ça mignon. Et ce qui est mignon, on a envie de le toucher, et notamment lui faire des câlins et des bisous. Oui, mais attention, il faut être prudent. Un simple bisou de routine peut coûter… la vie à un nourrisson !

Brooke, la fille de Claire Henderson, a été malade après avoir contracté un herpès. Il lui aurait été transmis par un proche auteur d’un bisou sur sa bouche. Un geste qui peut sembler banal, mais qui peut avoir des conséquences graves sur un enfant en très bas âge. En effet, avant l'âge de trois mois, un bébé ne peut pas lutter contre le virus de l'herpès.

Si ce bouton était tout le temps visible, il suffirait que la personne touchée n’embrasse pas le bébé. Mais les choses ne sont pas aussi simples... D’après plusieurs études, 85% de la population serait porteuse du virus, mais tout le monde ne le sait pas. Car souvent, il ne se manifeste tout simplement pas ! Ce qui augmente de manière considérable les risques de contagion.

Dans le cas où un bébé attrape le virus, les dégâts peuvent être très graves et « causer des dommages importants au foie et au cerveau », a expliqué Claire. Dans le pire des cas, cela peut même conduire au décès.


Une méningite foudroyante


Aujourd’hui, Brooke est tirée d’affaire. Mais elle a eu énormément de chance. Elle a en effet passé 5 jours aux urgences sous perfusion, avant que son état ne se stabilise, puis s’améliore enfin.

Le Dr. Helen Webberley explique que ça aurait pu être bien pire : « Le virus de l'herpès peut provoquer des boutons de fièvre, des lésions génitales ou la varicelle. Ce virus peut être très dangereux pour les nouveau-nés. Et si quelqu'un dans l'entourage est touché par l'infection, il faut faire très attention lors des contacts avec les nouveau-nés. Si le virus passe dans le sang, il peut arriver au cerveau et provoquer un cas de méningite mortelle. »

@facebook.com/ClaireHenderson


Pour éviter aux autres parents des nuits de sueurs froides, Claire a décidé de partager son histoire en la publiant sur Facebook. Preuve qu’elle a bien fait : depuis le 16 septembre, son post a déjà été partagé plus de 45 000 fois.

Malheureusement, beaucoup de personnes ne sont pas encore au courant du danger qu’ils font courir tous les jours à leurs enfants. Ils donneraient tout, feraient tout pour eux, et pourtant ils les exposent directement à un grave danger de santé. Les parents ont le droit de savoir.

VIDEO : Depuis qu'il est sans-emploi, cet homme a décidé de nettoyer les rivières
Source : Metro News
Commentaires