Vous aimez vous ronger les ongles ? Ce n'est peut-être pas si mauvais qu'on ne pourrait le croire !

4 338partages
A tous ceux qui se rongent les ongles : ne culpabilisez plus. Une étude prouve que ce geste est bien plus sain qu'on ne le pense.

« Arrête de te ronger les ongles», combien de fois avez vous entendu cela dans votre vie ? Cette remarque vous agace autant qu'elle vous fait culpabiliser. Et vous avez beau avoir tenté toutes les astuces pour arrêter, rien n'y fait. Sachez que vous pouvez continuer à vous ronger les ongles constamment ! C'est signe d'une grande qualité.

Non, on ne vous fait pas marcher : ça vient d'une étude très sérieuse de l'Université de Montréal. Apparemment, se ronger les ongles serait la preuve que vous êtes un grand perfectionniste. C'est pareil pour ceux et celles qui sont constamment en train d'entortiller leurs cheveux nerveusement. 

Comment les chercheurs de l'université ont pu arriver à une telle conclusion ? Pour cela, ils ont fait appel à 48 personnes et les ont soumis à un questionnaire leur permettant d'évaluer leur taux de culpabilité et de colère. Par la suite, ils se sont retrouvés à reconstituer des espèces de scenarii qui leur ont été proposé, chacun les mettant au défi face à leur stress mais aussi dans un état de relaxation.

En vérité, si ces personnes ont tendance à se ronger les ongles et s'entortiller les cheveux comme ça c'est parce qu'elles s'ennuient plus facilement. Le problème étant que plus elles s'ennuient et plus elles angoissent car elles ont à tous prix besoin d'accomplir quelque chose. Par conséquent, elles ne se sentent pas capable de relâcher une certaine pression qui s'exerce sur elles et sont sans cesse dans le besoin d'exceller dans les domaines auxquels elles sont attachées. Les chercheurs ont ainsi constaté que ces personnes se rongeaient les ongles uniquement quand elles s'ennuyaient et pas forcément quand elles étaient dans un état de relaxation.

Quand les personnes qui se rongent les ongles ne sont pas exposées à une certaine pression ou à quelque chose qu'on attendrait d'eux, le Docteur Kieron O'Connor explique qu'elles sont par conséquent "sujettes à la frustration, l’insatisfaction et l'impatience lorsqu'elles n'atteignent pas leurs objectifs." Ce n'est donc pas forcément lié à l'anxiété mais avant tout à l'ennui. Ces personnes ont simplement besoin d’être en constante activité.

Mais quel est le rapport avec le fait que ces personnes se rongent les ongles ? En fait, cela leur permet de compenser ce manque qu'elles n'arrivent pas à combler. O'Connor explique que cela leur sert à " se procurer une sorte de récompense "

L'étude montre que la relaxation empêche de se ronger les ongles, maintenant vous savez ce qu'il vous reste à faire pour combler votre frustration. Le perfectionnisme c'est bien, mais c'est mieux quand on n'en fait pas une obsession, non ?
Source : Elitedaily.com
En vidéo : Strudel, l'alpaga qui a une vraie collection de chapeaux
Plus d'articles
Dernières news