Après la destruction de 75% des radars fixes, 400 nouveaux modèles « tourelles » vont être installés en France

Par
9 363
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Les routes françaises devraient très bientôt être équipées de 400 nouveaux radars « tourelles », encore plus précis que les précédents.

Alors que 75% des radars fixes ont été détruits ou dégradés depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, nos confrères de France Info croient savoir que l’État va procéder à leur remplacement et ce, dès cette année.

Ainsi, pas moins de 400 radars « nouvelle génération » devraient être installés en 2019 sur les routes françaises, et trois fois plus d’ici 2020.

Crédit photo : capture d'écran internet

Surnommé le « radar tourelle », cet objet commercialisé sous le nom de « Mesta Fusion 2 » est présenté comme le radar du futur, bien plus puissant et précis que les modèles traditionnels.

Les automobilistes de Strasbourg et de Marseille peuvent d’ailleurs en témoigner puisqu’une dizaine de ces appareils a d’ores et déjà été implantée en Alsace et dans la cité phocéenne .

Surélevé par un mât d’une hauteur de 4 mètres, ce dernier permet de visualiser huit voies de circulation ainsi que plusieurs véhicules en même temps. Il sait également faire la distinction entre un poids lourd et une voiture, sur une distance d’environ 200 mètres.

En outre, sa position surélevée le rend difficile d’accès, le protégeant ainsi d’éventuelles dégradations selon le ministère de l’Intérieur qui se félicite d’un tel matériel.

À l’heure actuelle, le « radar tourelle » n’est officiellement homologué que pour le contrôle de la vitesse mais il faut savoir que sa puissance et sa précision permettent, entre autres, de scanner un automobiliste au téléphone, d'identifier automatiquement une plaque d'immatriculation, ou encore de repérer un conducteur ne portant pas de ceinture de sécurité.

Les contrôles pourront également être mobiles grâce à l'apport de cabines leurres, disposées à des endroits inconnus des usagers de la route.

Il sera donc très difficile d’y échapper !

Source : France Info
Radars Gilets jaunes Route Sécurité routière Macron
Commentaires