Jeux Olympiques : 9 choses à savoir sur la compétition sportive la plus vieille au monde

À l’approche de l’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo, la rédaction a décidé de s’intéresser de près à la plus grande compétition sportive internationale au monde. Au programme : vous découvrirez les origines et coulisses de cet événement grandiose.

Les dés sont jetés : les Jeux olympiques de Tokyo débutent ce vendredi 23 juillet. Reportée en raison du Covid-19, la plus grande compétition sportive au monde devrait nous offrir des moments inoubliables.

À voir aussi

Cette année, 380 athlètes tricolores donneront le meilleur d’eux-mêmes dans l’espoir de décrocher la médaille d’or. Une chose est certaine: le décathlonien Kevin Mayer, le judoka Teddy Riner, ainsi que le perchiste Renaud Lavillenie font partie des grands favoris.

En attendant de suivre les Jeux olympiques d’été 2021 à la télévision, voici 9 choses à savoir sur cet événement sportif.

Les premiers Jeux olympiques remontent à 776 avant J-C

Crédit Photo : Image d'illustration 

Les premières traces écrites concernant les Jeux olympiques remontent à 776 avant J-C. Durant l’Antiquité, la compétition se déroulait tous les quatre ans, sur le site d’Olympie (Grèce), en l’honneur du dieu Zeus.

À cette époque, les disciplines proposées étaient les suivantes: athlétisme, boxe, lutte ou encore courses de chars. Lors des Olympiades, les athlètes devaient respecter un certain nombre de règles strictes.

Par exemple, les retardataires étaient expulsés de la compétition. De plus, les concurrents n’étaient pas autorisés à manifester contre le public ou contre les juges. Enfin, ces derniers avaient le droit de contester les décisions des arbitres auprès du Sénat.

Vous l’ignorez peut-être, mais le champion olympique était considéré comme un héros. Ce dernier recevait une couronne d’olive sauvage, une branche de palmier et un bandeau en laine rouge.

Les Jeux olympiques ont pris fin en 393 après J-C, sous le règne de l’Empereur romain Théodose Ier.

Les premiers Jeux olympiques de l’ère moderne sont apparus en 1896

Crédit Photo : AFP

On ne le présente plus : Pierre de Coubertin, célèbre historien et pédagogue français, est à l’origine des premiers Jeux olympiques de l’ère moderne. Le baron a également fondé le Comité International Olympique en 1894.

Deux ans plus tard, la ville d’Athènes a accueilli la première édition des Jeux. Au total, 245 concurrents représentant 14 pays se sont affrontés dans la capitale grecque. Les sportifs ont participé à des épreuves d’athlétisme, d’haltérophilie, de natation, de gymnastique, de lutte, de tir, de cyclisme et d’escrime.

Le titre du premier champion olympique de l’ère moderne est attribué à l’athlète américain John Connolly. Ce dernier a remporté l’épreuve du triple saut et rafle la première place au Français Alexandre Tuffère.

Les Jeux Olympiques de 1900 (Paris) autorisent les femmes à participer

Crédit Photo : TOPICAL PRESS AGENCY / HULTON ARCHIVE

Il y a 121 ans, la capitale française a été désignée comme ville hôte des Jeux Olympiques. Cette deuxième édition a enfin permis aux femmes de participer à la compétition.

« Le rôle du CIO (Comité International Olympique, ndlr) est d’encourager et soutenir la promotion des femmes dans le sport; à tous les niveaux et dans toutes les structures, dans le but de mettre en œuvre le principe d’égalité entre hommes et femmes », peut-on lire dans la Charte Olympique.

Les athlètes féminines participaient à trois épreuves mixtes (voile, croquet et équitation) et deux épreuves féminines : le tennis et le golf. La joueuse de tennis britannique Charlotte Cooper est considérée comme la première championne olympique dans une épreuve individuelle.

Lors des Jeux de Londres (2012), les sportives étaient autorisées à concourir dans toutes les disciplines.

Les premiers Jeux olympiques d’hiver se sont déroulés en France

Crédit Photo : rapport olympique officiel de Chamonix 1924.

Les premiers Jeux olympiques d’hiver de l’Histoire se sont déroulés dans l’Hexagone, plus précisément dans la station de Chamonix, en 1924.

Au programme: 258 athlètes – dont 11 femmes – de seize pays se sont affrontés dans une dizaine de disciplines: bobsleigh, combiné nordique, curling, hockey sur glace, patinage artistique, patrouille militaire, saut à ski ou encore ski de fond.

Sur place, environ 20 mille spectateurs étaient présents pour encourager les sportifs. À cette époque, les pays nordiques (Scandinavie et Finlande) organisaient depuis 1901 leurs propres Jeux nordiques, connus sous le nom de « Nordiska Spelen ». Cette compétition sportive internationale a été créée par Viktor Balck, l’un des membres du Comité Internationale Olympique.

Sans surprise, les athlètes venus du Nord ont raflé presque toutes les médailles! En effet, la Norvège a remporté 17 médailles contre 11 pour la Finlande. De son côté, la France a décroché trois petites médailles de bronze…

Le village olympique a été construit pour la première fois lors des JO de Paris (1924)

Crédit Photo : Rue des Archives/SuddeutscheZeitung/RuedesArchive

Le premier village olympique a vu le jour lors des Jeux de Paris, en 1924. Fruit de la créativité de Pierre de Coubertin, l’infrastructure était installée dans la commune de Colombes (Hauts-de-Seine).

Le village était constitué de petites cabanes en bois au confort rudimentaire. Les athlètes bénéficiaient d’une pension complète et avaient accès à l’eau potable, un véritable luxe pour l’époque.

L’ensemble du village abriait un bureau de poste, une librairie, un kiosque à journaux, un salon de coiffure, une blanchisserie et une infirmerie. Les dortoirs étaient composés de trois lits.

Petite anecdote : les Américains ont fait le choix de se loger dans le parc du château de Rocquencourt (Yvelines).

Aujourd’hui, les villes hôtes regorgent d’imagination pour construire les villages olympiques. Sans surprise, ces dernières mettent la main au porte-monnaie pour accueillir les athlètes dans les meilleures conditions.

Toutefois, les villes candidates doivent respecter le cahier des charges et un certain nombre de prérequis: préservation de l’environnement, pérennité des installations ou encore le coût. Cette année, les organisateurs des Jeux de Tokyo ont installé des lits en carton dans les dortoirs pour des raisons écologiques. L’objectif? Recycler les installations à la fin de la compétition.

Les premiers Jeux paralympiques ont eu lieu en 1960

Crédit Photo : Getty

Tout commence en 1948 avec un certain Sir Ludwig Guttmann, un neurologue allemand déterminé à soigner ses patients paraplégiques – vétérans de la Seconde guerre mondiale- par le biais du sport.

Alors que les Jeux olympiques se déroulent à Londres, le médecin organise ses propres épreuves sportives au cours desquelles seize vétérans en fauteuil roulant s’affrontent au tir à l’arc et au netball.

Dès lors, les Jeux de Stoke Mandeville deviennent de plus en plus populaires au fil des ans. En 1952, la compétition accueille une équipe d’anciens combattants néerlandais. L’année suivante, l’événement regroupe 200 compétiteurs paraplégiques originaires de 18 nations.

En 1960, les Jeux se déroulent une semaine après les Jeux olympiques de Rome. Depuis, ils sont considérés comme les premiers Jeux Olympiques paralympiques. Ces derniers ont également eu lieu dans la capitale italienne. Au total, quatre cents athlètes handicapés se sont affrontés entre eux.

Pour rappel, les Jeux dit paralympiques ont reçu une appellation officielle durant des JO de Séoul, en 1988.

Les Jeux olympiques d’hiver de 1968 sont diffusés pour la première fois en direct et en couleurs

Crédit Photo : Image d'illustration 

C’est bien connu : les Jeux olympiques sont le rendez-vous sportif le plus regardé au mondeavec une moyenne de 800 millions de téléspectateurs.

Les Jeux olympiques d’hiver de Grenoble (1964) ont été diffusés pour la première fois en direct et en couleurs à la télévision. L’Office de radiodiffusion-télévision française (ORTF) a déployé un véritable arsenal pour couvrir la compétition. Une véritable prouesse technique.

Outre le matériel considérable, un centre de presse, spécialement construit pour l’évènement, a accueilli 2500 journalistes du monde entier. D’après le journaliste français Léon Zitrone, les Jeux de Grenoble ont attiré environ 500 00 millions de spectateurs.

Lors de ces JO, les classements des épreuves ont été diffusés pour la première fois en temps réel à la télévision et sur des panneaux d’affichage.

L’un des interprètes de Tarzan a participé aux Jeux Olympiques

Crédit Photo : AFP

Si vous souhaitez remporter le camembert de la catégorie « Sport » au trivial Poursuit, ce paragraphe devrait vous intéresser.

Son nom ne vous dit peut-être rien, mais il est le Tarzan le plus célèbre de l’histoire du cinéma. En effet, Johnny Weissmuller a endossé le costume de l’homme-singe à douze reprises (1932-1948).

Avant de commencer sa carrière d’acteur, Johnny Weissmuller était un nageur hors pair, le meilleur de son époque. En 1922, le comédien américain est devenu le premier homme à passer sous la minute aux 100 mètres nage libre avec un temps de 58 s 6.

Aux Jeux olympiques de 1924, Johnny Weissmuller a remporté trois médailles d’or (100 m et 400 m libres, relais 4x200 m). Il a également décroché une médaille de bronze au water-polo.

Lors des Jeux de 1928, le dieu de la piscine a raflé deux médailles d’or. Un véritable exploit !

La torche olympique a voyagé dans l’espace

Crédit Photo : AP/SHAMIL ZHUMATOV

Souvenez-vous ! En 2013, la torche olympique s’est envolée à bord d’une capsule Soyouz vers la station spatiale internationale (ISS). Ce voyage spécial s’est déroulé avant les Jeux olympiques d’hiver de Sotchi de 2014.

Sur place, les cosmonautes russes Sergueï Riazanski et Oleg Kotov ont effectué une sortie dans la thermosphère avec la torche, la première de l’Histoire! La torche s’est rendue dans l’espace à deux reprises: JO d’Atlanta (1996) et JO de Sydney (2000).

En revanche, elle ne s’était jamais aventurée hors de la station.

Plus d'articles
À lire aussi