Arthur, 9 ans, réalise des toiles de peinture et les vend pour venir en aide aux sans-abri

Par
60 806
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

À Cambrai, dans le Nord, un jeune garçon âgé de neuf ans, répondant au nom d’Arthur, fait parler de lui pour sa sensibilité artistique mais aussi humaine. En effet, il réalise des dessins qu’il expose et vend afin de venir en aide aux sans-abri de sa ville.

« Ça a commencé avec des toiles à cinquante centimes ou un euro » explique Arthur Soufflet, face à nos confrères du Nouvel Obs qui ont réalisé un reportage sur lui. Aujourd’hui, ses dessins valent entre 50 et 200 euros et l’intégralité de l’argent récolté sert à acheter des denrées alimentaires ou des biens de première nécessité pour affronter le froid comme des gants ou des couvertures.

Être un artiste altruiste à cet âge ? C’est toute la volonté d’Arthur qui a eu un déclic lorsqu’il avait seulement quatre ans, en découvrant l’existence des sans-abri comme l’explique sa mère Peggy : « Il a été bouleversé. Il demandait sans cesse pourquoi, comment la France, le Président, pouvaient laisser ces personnes dans une telle situation ».

Dès lors, ses parents lui soufflent l’idée qu’il peut les aider en faisant quelque chose qui l’aime : « On pensait qu’il avait oublié. Et puis un jour, il a débarqué tout fier dans la cuisine en disant : « Je sais ! J’aime bien la peinture, je vais vendre mes peintures pour acheter une grande maison pour les sans-abri. On était stupéfaits ».

Ainsi, Arthur a réalisé de nombreuses œuvres, de peinture à l’huile ou à l’acrylique, puis il les a exposées. Au début, il exposait dans le jardin de ses parents. L’année dernière, il exposait dans une médiathèque de Cambrai ou dans une église. Au fur et à mesure du temps, Arthur est devenu un jeune artiste au grand cœur qui compte pour la bonne cause.

Sa famille l’aide pour le côté logistique de la démarche, notamment pour les déplacement et le stockage des denrées et Arthur va lui-même, dans la rue, distribuer de la nourriture ou des vêtements aux SDF : « Les gens dans la rue, moi je ne tolère pas ça, alors je préfère les aider, plutôt que de rester ici sans rien faire » confie-t-il.

« Je suis très content d’aider les gens qui en ont besoin, tout simplement. Aussi, je suis très heureux quand je vois d’autres gens les aider » explique Arthur. Pour récolter des fonds, il fait aussi appel à des associations ou organise des collectes lors d’évènements. Ainsi, il a pu ouvrir un compte dans une boulangerie de la ville où il peut prendre la nourriture à distribuer après ses entraînements de foot.

Ce vendredi 28 décembre, Arthur exposera ses nouvelles œuvres à Douai, ce qui lui permettra de récolter de nouveau de l’argent et de continuer sa distribution envers les sans-abri dans la rue.

Source : Nouvel Obs
Commentaires
Vous aimerez aussi