À vos livres ! Ce collège français impose une session de lecture obligatoire à tous ses élèves et employés... Et tout le monde y trouve son plaisir !

Par
2 710
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

À Banon, dans le département des Alpes-de-Haute-Provence, un collège a eu une idée lumineuse pour redonner le goût de la lecture à ses élèves… et à ses employés.


C’est un reportage réalisé par France 3 Provence-Alpes qui nous emmène dans les coulisses de ce collège pas comme les autres. Chaque jour, depuis la rentrée de septembre 2016, tout le monde arrête ses activités en 13h40 et 14h05 pour s’adonner à la lecture.


Une initiative imposée au début de l’année scolaire et qui n’est pas près de s’essouffler au regard du succès du concept. De l’aveu même de la principale, elle ne s’attendait pas à ce que ça dure aussi longtemps : « On est parti un peu à l’aventure en se disant, « c’est une injonction de demander aux gens de lire chaque jour à la même heure ». On s’est inquiété. On s’est dit ça va marcher trois fois, quatre fois… et ça fait des mois que ça dure ».


L’expérience porte donc ses fruits puisque tout le monde, des élèves aux profs, en passant par la cantinière et le secrétaire de direction, prend énormément de plaisir à s’octroyer ce petit moment de détente. En effet, ils peuvent lire le livre de leur choix, à l’endroit de leur choix dans l’école et peu importe leur position.


Ainsi pendant 15-20 minutes, on peut entendre une mouche volée dans le collège, à l’instar d’une bibliothèque, tant l’ambiance est à l’apaisement et l’évasion littéraire. Un élève reconnaît d’ailleurs qu’avant, il ne lisait jamais alors que maintenant il lit de « temps de temps », tandis qu’un prof est admiratif de ce « moment de cohésion dans le silence ».


Une initiative très forte et pleine de réussite qui pourrait s’étendre dans plus de collèges en France, histoire de réconcilier la jeunesse et les adultes à la littérature.

L'association L214 dénonce les conditions de vie des vaches « à hublot » dans une vidéo
Collège
Commentaires