Afrique du Sud : des guépards ont été photographiés sous une tempête de neige

1 626partages

Une tempête de neige s'est abattue en Afrique du Sud, dans une réserve naturelle où vivent cinq guépards. Les félins, entourés de cette nappe blanche, ont été photographiés.

La réserve naturelle de Rogge Cloof est l'endroit le plus froid d'Afrique du Sud. Là-bas, les températures peuvent descendre jusqu'à 5 degrés, et les tempêtes de neige ne sont pas rares.

Publicité

La dernière en date s'est abattue sur la réserve naturelle, où vivent cinq guépards. Entourés de flocons, les félins ont été immortalisés par le photographe Kirsten Frost.

Crédit photo : Kirsten Frost

Pour prendre ces clichés, le photographe a suivi les guépards sous la neige, à l'aide d'un collier radio.

« C'était surréaliste ! J'ai réalisé que je vivais un moment que peu de gens avaient vécu et que je n'oublierais jamais », a-t-il confié.

Les guépards africains résistent au froid

Ces photographies, prises en août dernier, sont les dernières images d'un guépard africain dans la neige. Elles prouvent que ces animaux s'adaptent beaucoup plus facilement aux changements climatiques que ce que l'on pensait, puisqu'ils n'ont aucune difficulté à vivre dans le froid et au milieu d'une tempête de neige.

Crédit photo : Kirsten Frost

Cette adaptation s'est produite dans les années 1960. Chassés par les colons, les guépards se sont réfugiés dans des chaînes de montagnes et dans certains déserts, où les températures tombaient en dessous de zéro la nuit.

De plus, les félins ont une adaptation au froid et une capacité innée à vivre au milieu de la neige

« Le fait que les guépards aient enduré la neige hivernale montre que la nature recèle de nombreux secrets », a affirmé Kirsten Frost, le photographe.

Les guépards sont réintroduits en Afrique du Sud

Aujourd'hui, on estime qu'il ne reste plus que 7 000 guépards à l'état sauvage, et l'espèce a été classée en danger d'extinction par l'Union internationale pour la conservation de la nature.

Pour réintroduire les guépards dans le monde sauvage, Vincent Van den Merwe a créé un programme de réinsertion, pour protéger cette espèce en déclin.

Crédit photo : Kirsten Frost

Pour faciliter leur reproduction, cinq guépards ont été transféré dans la réserve naturelle de Rogge Cloof. Grâce aux efforts des défenseurs animaliers, l'Afrique du Sud est désormais l'un des seuls pays où le nombre de guépards augmente.

« Notre objectif est d'utiliser notre surplus de guépards pour la réintroduction dans d'autres régions d'Afrique », a conclu Vincent Van den Merwe.

Des résultats ont déjà été observés dans la réserve naturelle puisqu'une femelle a donné naissance à trois petits en juillet dernier.

Plus d'articles
À lire aussi