Ancien pêcheur, un milliardaire veut construire un bateau capable de ramasser 5 tonnes de plastique par jour dans les océans

Par
18 582
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La situation de la pollution plastique des océans est plus que catastrophique. Si beaucoup fustigent les pouvoirs publics pour leur inaction, des initiatives à l’échelle locale peuvent être salutaires. Le milliardaire norvégien Kiel Inge Røkke en est un bel exemple.

Ancien pêcheur, il est aujourd’hui à la tête de l’une des plus importantes sociétés de pêche au monde. De plus, il est l’un des hommes les plus riches de Norvège avec une fortune estimée à 8 milliards de dollars (soit environ 7,1 milliards d’euros).

REV Ocean

Très sensible à la pollution des océans, son nouveau défi de taille consiste aujourd’hui à construire à yacht géant qui serait capable de collecter 5 tonnes de plastique par jour dans les océans.

Dans une interview récente accordée au journal norvégien Aftenposen, il explique son combat : « La mer m’a offert de grandes opportunités. Je suis reconnaissant pour cela. Je veux rendre à la société l’essentiel de ce que j’ai gagné. Ce navire fera partie de cela. L’idée d’un tel navire a évolué au fil des ans, mais les plans se sont concrétisés l’an dernier ».

REV Ocean

Ainsi, Kiel Inge Røkke a créé la société REV Ocean, dont les activités se déclinent en trois parties. La première, donc, est la construction de ce yacht de 182 mètres de longueur pouvant transporter 60 chercheurs et 30 personnes.

Ensuite, l’idée est de créer une plateforme mondiale de données prélevées, à travers des recherches qui seront menées aux quatre coins du monde. Le yacht sera équipé pour réaliser des recherches dans l’atmosphère mais aussi les océans jusqu’à 6 000 mètres de profondeur.

REV Ocean

En effet, le milliardaire veut créer un « siège social mondial des océans » afin de réfléchir à des solutions durables concernant la gestion des océans.

Toujours en construction, le yacht devrait être fini d’ici 2020 et sera le plus grand monde. Sa première mission serait fixée pour début 2021.

Une initiative très louable et bienvenue à l’heure où la fondation WWF avait indiqué que la présence de plastique dans les océans pourrait augmenter de 50% au cours de la décennie 2020-2030.

L'Éthiopie a battu le record de reforestation avec plus de 350 millions d'arbres plantés en seulement 12 heures
Source : Globe News Wire
Environnement Écologie Pollution Plastique Ocean
Commentaires