L'ancienne présentatrice du « Club Dorothée » Ariane Carletti est décédée à l'âge de 61 ans

Par
5 647
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Ariane Carletti est morte ce mardi à l'âge de 61 ans, des suites d'une longue maladie.

Elle était l'un des visages les plus connus de la télévision, l'une des présentatrices ayant marqué toute une génération d'enfants nés dans les années 80. Ariane Carletti, figure emblématique de la célèbre émission Club Dorothée, est décédée à l'âge de 61 ans.

Son décès a été annoncé conjointement par sa famille et la chaîne de télévision TF1, qui a diffusé le Club Dorothée de 1987 à 1997.

« L’un des visages les plus populaires de la télévision française »

« Ariane Carletti a consacré toute sa vie au spectacle et aux autres. Elle était devenue l’un des visages les plus populaires de la télévision française aux côtés de Dorothée », peut-on lire sur ce communiqué.

Membre à part entière de la joyeuse troupe du club, qui a enchanté les matinées de nombreux bambins pendant 10 ans, celle que tout le monde appelait affectueusement Ariane était surtout connue pour avoir été l'interprète de plusieurs génériques de dessins animés diffusés dans l'émission.

Certains comme celui de l'inoubliable manga Dragon Ball Z - voir ci-dessous - sont même devenus cultes. 

Née en 1957, Ariane Carletti s'était d'abord essayée au théâtre à la fin des années 70 avant de commencer sa carrière à la télévision dès 1980, en remplaçant sa future compère... Dorothée (ça ne s'invente pas) à la présentation de l'émission jeunesse Récré A2. Elle avait ensuite intégré la joyeuse bande déjantée du Club Dorothée en 1987.

Après l'arrêt de l'émission en 1997, elle avait poursuivi sa carrière à la télévision au sein notamment de la société AB Productions, dirigée par Jean-Luc Azoulay. Très touché par le décès de son ex-collègue, ce dernier a d'ailleurs fait part de son émotion.

« Nous sommes tous effondrés. C’était quelqu’un de formidable, toujours enjouée. Elle luttait contre la maladie depuis plusieurs années, et on pensait qu’elle allait pouvoir échapper à tout ça, mais hélas, elle est partie…», a ainsi confié l'intéressé à nos confrères de l'AFP.

Mariée pendant de nombreuses années au musicien Rémy Sarrazin - bassiste du groupe Les Musclés et pensionnaire lui aussi du Club Dorothée -, elle était mère de deux enfants nés en 1989 et 1994.

Souffrant d'un cancer depuis quelques années, elle a finalement succombé à la maladie, ce mardi.

Le Roi Lion met fin au règne de Avengers : Endgame et devient le plus grand succès de l'année en France
Dessins animés Dragon ball z
Commentaires