Découvrez comment une robe noire plongée pendant 2 ans dans la Mer Morte est devenue magique

Par
1 504
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Pour son dernier projet, l’artiste israélienne Sigalit Landau a vu les choses en grand. Débutés en 2014, ses travaux viennent à peine de se terminer…

Tout a donc commencé il y a deux ans lorsqu’elle a plongé une robe noire vintage dans l’eau (très) salée de la Mer Morte. L’objectif étant de laisser le sel se déposer sur le vêtement afin de capturer l’évolution de l’objet, jusqu’à ce qu’elle devienne totalement blanche.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser en voyant le résultat en photo, il n’y a rien de magique, mais simplement un effet naturel. Au final, le projet se résume en une série de 8 images uniques et vraiment surprenantes baptisée « Salt Bride » (comprenez « Mariée de Sel », ndlr). Pour l’anecdote, sachez que le modèle de robe choisi est une réplique de celle portée dans « Dybbuk », une pièce de théâtre écrite par Ansky en 1916. L’histoire met en scène une jeune femme possédée par l’esprit de son amant décédé.

Chacune des huit photos a été prise à 3 mois d’intervalle. Il s’agit de l’option choisie par l’artiste de 47 ans pour capturer de façon optimale la cristallisation. Les plus chanceux auront l’occasion de se rendre à la « Marlborough Fine Art » de Londres, la galerie dans laquelle est actuellement exposée l’œuvre, jusqu’au 3 septembre. Pour les autres, il suffit d’ouvrir grands les yeux et de scroller ci-dessous :

@SigalitLandau
@SigalitLandau
@SigalitLandau
@SigalitLandau
@ShaxafHaber
@ShaxafHaber
@ShaxafHaber
@MarlboroughFineArtLondon
VIDEO : Vin Diesel et Michelle Rodriguez annoncent le début du tournage de « Fast and Furious 9 »
Source : My Modern Met
Commentaires