Atteint de la maladie de Parkinson, cet homme a parcouru plus de 1 000 km dans les Alpes, en trois mois

1 892partages

Découvrez l'histoire incroyable et ô combien inspirante d'Yves Auberson ! Diagnostiqué Parkinson il y a 15 ans, cet homme âgé de 51 ans a traversé les Alpes suisses à pied sur un millier de kilomètres, pendant trois mois. L'objectif ? se prouver qu'il en était capable mais aussi et surtout sensibiliser sur cette pathologie dégénérative perçue, à tort, comme une maladie n'affectant pas les jeunes.

Certaines performances sportives représentent parfois un accomplissement personnel avec une symbolique forte, bien au-delà de la dimension physique.

Yves Auberson le sait mieux que quiconque !

Originaire de Suisse, ce cinquantenaire atteint de la maladie de Parkinson vient de réussir l’exploit de marcher 1 000 km dans les Alpes, en moins de trois mois.

1 000 km à pied dans les Alpes suisses en moins de trois mois : l'exploit d'Yves Auberson, atteint de la maladie de Parkinson

Un défi complètement fou de 40 cols à franchir avec 60 000 mètres de dénivelé positifs que l’intéressé a réussi avec brio, malgré un corps meurtri qu’il n’arrive pas toujours à contrôler. Son exploit a ému de très nombreux internautes après la diffusion sur Twitter, il y a quelques jours, de l’extrait d’un reportage de l’émission Stade 2, qui lui était consacré.

Dans ce dernier, Yves Auberson, jadis coach sportif et golfeur professionnel, explique à quel point la marche à pied est une véritable échappatoire, lui permettant d’oublier un temps qu’il est malade.

« La maladie, elle s’en va quand je marche. Je ne sais pas comment l’expliquer mais tout mon corps se met en marche et j’oublie tous les problèmes. Même mon corps a l’impression d’oublier qu’il est malade », explique-t-il ainsi dans cette courte séquence, qui a suscité de très nombreux commentaires élogieux et de respect.

Nombreux sont ceux qui ont en effet salué le courage d’Yves Auberson, lequel rêve désormais de pouvoir reprendre son ancienne activité de coach, auprès notamment des personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Source : France 3
Plus d'articles
À lire aussi