Au cours du passage à la nouvelle année, Hollywood est devenu... Hollyweed !

Par
5 007
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Grosse surprise à Los Angeles : le lendemain du réveillon, certains habitants ont dû se frotter les yeux au réveil et se demander s’ils avaient bien complètement dessaoulé au cours de la nuit, lorsqu’ils ont regardé par la fenêtre. En effet, il semblerait que les lettres de l’enseigne HOLLYWOOD, la fameuse enseigne qui orne le mont Lee, se soient mises au vert au cours de la nuit...

Dans la nuit du 31 décembre, le panneau Hollywood est devenu « Hollyweed », l’espace de quelques heures seulement. Mais cela a suffi pour que les Angelins éberlués puis amusés par la blague ne mitraillent la drôle de scène, répandant le cliché aux quatre coins de l’internet !
Capture d'écran abc7 (Via BFMTV)



Cette blague est en fait un hommage à une nouvelle loi de Californie qui rend légal l’usage récréationnel de marijuana
.

Le texte, qui fait suite à un référendum organisé en novembre 2016, fera de la Californie l’un des derniers États américains à légaliser le cannabis. La loi signant la fin de la prohibition vient tout juste d’entrer en vigueur, cependant les californiens ne pourront pas acheter de plantes qui font rire dans des magasins avant 2018… mais apparemment, certains ont déjà hâte et n'ont pas attendu pour se réjouir !

Le plus fou, c’est que ce n’est pas la première fois que le panneau « Hollywood » se transforme en « Hollyweed » un lendemain de réveillon : le premier janvier 1976, un autre blagueur avait déjà pensé à l’astuce, en référence à un assouplissement de la loi concernant la pénalisation du cannabis. Il s’agissait d’un étudiant en art nommé Danny Finegood, qui avait fait cela dans le cadre d’un projet d’école. Ce coup d’éclat lui avait valu un A (l’équivalent d’un 17/20), et força les autorités à améliorer la surveillance et la sécurité des lieux.

41 ans exactement plus tard, la boucle est bouclée, le cannabis est devenu légal... et Hollyweed peut faire son retour en fanfare !



La police de Los Angeles recherche activement les petits plaisantins. Elle ne devrait pas trop avoir de mal à retrouver les auteurs du « crime », puisque les lieux sont placés sous vidéosurveillance intensive...

Les personnes concernées ne devraient cependant pas risquer grand-chose : la blague reste bon enfant, car aucune partie du célèbre panneau classé monument historique n’a été endommagée (il s’agit simplement de draps noirs et de draps blancs savamment accrochés pour changer les lettres, comme on peut le voir sur certains clichés). D’ailleurs, Danny Finegood, le blagueur de 1976, n’avait écopé pour sa part que d’un simple rappel à la loi…

Des patients tétraplégiques ont pu réutiliser leurs bras grâce à une technique de transfert de nerfs
Hollywood Réveillon
Commentaires