Australie : Mort de Lewis, koala sauvé des feux de forêt

28 594partages

Lewis, personnification de l’espoir face aux ravages des feux de forêt en Australie, est mort. Le petit marsupial avait été secouru des flammes par une automobiliste. Malheureusement, après ce sauvetage, ses blessures ont continué de s’aggraver. L’hôpital pour koalas de Port Macquarie a donc dû l’euthanasier ce mardi matin.

"Aujourd'hui, nous avons décidé d'euthanasier Ellenborough Lewis. Nous l'avons placé ce matin sous anesthésie générale pour évaluer ses brûlures et changer ses bandages", explique l'hôpital pour koalas sur sa page Facebook.

En effet, le rescapé souffrait de ses brûlures qui affectaient gravement ses pattes, sa poitrine et son abdomen. Les vétérinaires ont donc dû prendre cette décision car comme ils le rapportent “l'objectif premier de l'hôpital est le bien-être des animaux”.

Ces derniers jours, l’hôpital avait rapporté que l’état de l’animal était incertain. Il pouvait s’améliorer comme se détériorer. Dans son cas, malheureusement, les plaies n'ont pas cicatrisé. Lewis n’aura donc pas pu être miraculé malgré tous leurs efforts.

Crédit : Reuters

Ce bien triste dénouement n’entache en rien la belle d’histoire de cette Australienne qui lui est venue en aide. Sans elle, le pauvre koala terrifié par l’incendie n’aurait eu que de bien maigres chances de s’en sortir indemne.

La courageuse automobiliste l’a secouru, l’a fait boire et l’a recouvert. Sans fatalisme ni appréhension, elle a fait tout son possible pour qu’il vive. Puis, les médecins ont pris le relai, toujours dans le même esprit.

Lewis, âgé de 14 ans, était le cas le plus grave traité par le personnel de l’hôpital de Port Macquarie. Tout a été essayé mais il ne s’en est pas sorti. Mais l’important est ailleurs, le marsupial n’a jamais été délaissé. En effet, Toni Doherty, sa sauveuse était encore présente à l’hôpital lorsque son protégé est mort.

Cette détermination devrait nous inspirer. Les koalas ont besoin de nous. De 10 millions d’individus il y a deux siècles, ils ne sont plus que 80 000 à vivre à l’état sauvage aujourd’hui. À tel point que l’espèce est considérée comme “fonctionnellement éteinte”.

À nous d'agir !

Lewis, personnification de l’espoir face aux feux de forêt en Australie, est mort, crédit : Rickyd/ Shutterstock

Plus d'articles
Dernières news