C'est officiel, le koala est désormais inscrit sur la liste des espèces menacées

8 693partages
Bouton whatsapp

L'emblématique et adorable koala d'Australie a été officiellement classé parmi les espèces en danger dans la majeure partie de son habitat, ce qui reflète les nombreux dangers à l'origine de l'effondrement rapide de sa population. Les défenseurs de l'environnement et les opérateurs touristiques attendent de voir si cette inscription débouchera sur des mesures significatives pour protéger ces animaux.

Crédit : MartinStr

À voir aussi

L'inscription a été annoncée par la ministre fédérale de l'environnement, Sussan Ley, sur la base d'une recommandation d'un comité scientifique. « Aujourd'hui, je renforce la protection des koalas en Nouvelle-Galles du Sud, dans le Territoire de la capitale australienne et dans le Queensland, en les inscrivant sur la liste des espèces menacées, au lieu de leur désignation précédente qui les qualifiait de vulnérables » a déclaré Sussan Ley.

Pour beaucoup, la seule surprise est que cela ait pris autant de temps. Le nombre de koalas a été fortement affecté par la chasse pour leur fourrure il y a un siècle, mais il s'est rétabli lorsque la chasse a cessé. Plus récemment, cependant, ils ont été frappés par une combinaison mortelle de perte d'habitat, de changement climatique, d'accidents de voiture, d'attaques de chiens, de chlamydia ainsi que par d’impressionnants incendies qui ont frappé l’Australie entre octobre 2019 et février 2020.

Crédit : The Australian

Malgré leur nombre élevé dans des endroits isolés, les populations de koalas ont diminué de moitié au cours des 20 dernières années. Une enquête parlementaire a révélé que, d'ici 2050, les tendances actuelles suggèrent que les koalas auront disparu à l'état sauvage en Nouvelle-Galles du Sud, et que d'autres États suivront probablement.

« Les koalas sont passés de la non-inscription à l'état de vulnérabilité à celui d'espèce menacée en l'espace d'une décennie. C'est un déclin d'une rapidité exceptionnelle et quasiment unique. La décision d'aujourd'hui est la bienvenue, mais elle n'empêchera pas les koalas de glisser vers l'extinction, à moins qu'elle ne s'accompagne de lois plus strictes et d'incitations pour les propriétaires fonciers à protéger leurs forêts » a déclaré le scientifique Stuart Blanch, spécialiste de la conservation pour le département australien de l’association WWF, dans un communiqué.

Crédit : Sussan Ley

Le déclin des koalas, une catastrophe pour l’Australie

Les signes avant-coureurs sont visibles depuis des décennies. En 1986, déjà, une chanson à succès évoquait le sort particulièrement inquiétant réservé à ces boules de poils que tout le monde trouve mignonnes mais que personne ou presque ne protège. Et quand on sait que l’objectif principal de très nombreux touristes internationaux qui arrivent en Australie est de câliner et de se prendre en photo avec un koala, le déclin de l’espèce est un désastre tant économique qu'environnemental.

Les politiciens, cependant, ont été plus lents à agir. Le gouvernement de Nouvelle-Galles du Sud a été plongé dans la crise l'année dernière lorsqu'une partie de la coalition au pouvoir a refusé de soutenir la législation visant à protéger l'habitat des koalas. Il y a neuf ans, un plan de rétablissement a été jugé nécessaire, mais jusqu'à présent, aucun n'a été mis en œuvre. Les scientifiques et les groupes de défense de la nature ont exprimé l'espoir que l'inscription sur la liste allait changer la situation mais désormais des actes concrets sont attendus.

Crédit : Pexels

En tout cas, on espère que les autorités locales feront tout leur possible pour venir en aide à cette espèce qui nous fait tous craquer !

Source : IFL Science
Bouton whatsapp