États-Unis : une tortue à deux têtes a été découverte en Caroline du Nord

839partages

La semaine dernière, les biologistes d’un parc national américain ont découvert un bébé tortue à…deux têtes! Ce spécimen est le résultat d’une mutation génétique.

Mardi 17 août, une équipe de biologistes a fait une drôle de découverte à Cap Hatteras, situé sur l’île Hatteras, en Caroline du Nord (États-Unis). Un bébé tortue à deux têtes a été trouvé dans un nid.

La tortue à deux têtes a été relâchée dans l’océan

La semaine dernière, le Cape Hatteras National Seashore a partagé une vidéo de sa trouvaille sur sa page Facebook avec la légende suivante : « Ce n'est pas tous les jours que les biologistes des parcs trouvent une tortue de mer à deux têtes ! ».

Crédit Photo : COURTESY OF CAPE HATTERAS NATIONAL SEASHORE

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la créature semble tout droit sortie d’un film de science-fiction. À l’instar de ses congénères, le reptile a été relâché dans l’océan. D’après les scientifiques, le bébé tortue était en bonne santé malgré sa mutation génétique. Toutefois, ses chances de survie restent extrêmement minces.

« Le nouveau-né a été relâché dans l’océan avec les autres bébés trouvés au fond du nid lors de la fouille (...) Les tortues marines peuvent présenter de nombreuses malformations génétiques, mais celle-ci était en bonne santé avec de bonnes nageoires », a expliqué le parc national.

Crédit Photo : COURTESY OF CAPE HATTERAS NATIONAL SEASHORE

Le spécimen appartient à une espèce de tortue menacée

Le spécimen découvert sur la plage est en réalité une tortue caouanne. Cette tortue de mer mesure en moyenne 90 centimètres et pèse environ 115 kilogrammes. Son espérance de vie oscille entre 46 et 67 ans.

Vous l’ignorez peut-être, mais cette espèce est classée comme « vulnérable » par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Les filets de chalutiers et les filets de pêche à l’abandon sont les principales causes de sa mort.

Crédit Photo : COURTESY OF CAPE HATTERAS NATIONAL SEASHORE

Ce n’est pas la première fois que les scientifiques trouvent une tortue à deux têtes. Au mois de juillet, les patrouilleurs du parc d’Edisto Beach (Caroline du Sud) ont fait une découverte similaire lors de leur inventaire.