Acheté 500 euros dans un bar, le tableau valait en réalité... 30 millions

Par
371
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Cap sur la Belgique pour la belle histoire du jour, où il est question d'une toile de maître de plusieurs milions d'euros, achetée pour une misère dans un bar.

Certains semblent être nés sous une bonne étoile ! C’est sûrement ce que doit se dire ce commerçant belge qui, en faisant l’acquisition d’un tableau pour une somme dérisoire, a mis la main, sans le savoir, sur une toile d’une valeur de plusieurs dizaines de millions d’euros.

Cette histoire rocambolesque, racontée par nos confrères du plat pays, commence il y a un peu plus de 10 ans dans la localité de Herstal, située non loin de Liège en Belgique.

À l’époque, c’est dans cette ville francophone d’environ 40 000 habitants que notre veinard du jour – que nous appellerons Jo - a ses habitudes.

Gérant d’un commerce près de Verviers, ce dernier apprécie en effet le charme des lieux et notamment l’ambiance d’un petit bistrot de quartier en périphérie, qu’il a pris l’habitude de fréquenter.

Un soir, alors qu’il prend un verre dans l’établissement, il fait la connaissance d’un homme avec lequel il sympathise. Au fur et à mesure de la discussion, il apprend que celui-ci est dans une situation financière délicate.

Crédit photo : VGstockstudio / Shutterstock

Terriblement endetté, l’homme lui propose alors de lui vendre un tableau représentant le Christ, en lui expliquant que cela « lui permettra de sortir la tête de l’eau ».

Touché par le récit du malheureux, Jo accepte de lui acheter la toile pour 500 euros puis repart chez lui avec. Les années passent et il oublie peu à peu cette histoire.

Mais à la suite d’une visite d’un ami passionné d’art, qui lui fait remarquer que le tableau pourrait avoir de la valeur, il décide, sans trop y croire, de le faire expertiser à plusieurs reprises.

À sa grande surprise, il apprend que l’œuvre pourrait valoir en réalité plusieurs dizaines de millions d’euros. Rien que ça !

Un artiste et restaurateur, membre de la chambre belge des experts en œuvre d’art, a en effet la certitude que cette toile, baptisée « Ecce homo » vaut une petite fortune, qu’il estime à 30 millions d’euros.

Crédit photo : DenisProduction.com / Shutterstock

Qualifiée d’exceptionnelle, cette œuvre présente notamment des caractéristiques qui ne sont pas sans rappeler le travail de Rembrandt, illustre peintre néerlandais de l’époque baroque.

S’il est encore trop tôt pour se prononcer sur sa valeur exacte, ainsi que sur son authenticité, une chose est certaine, le tableau vaut beaucoup plus que 500 euros. Sa valeur serait même 600 fois supérieure à son prix d'achat…

De son côté, Jo a d’ores et déjà fait savoir qu’il ne garderait pas ce chef-d'œuvre, préférant le vendre pour faire l’acquisition de son… club de football favori.

Chacun ses priorités !

Source : Sudinfo.be
Belgique Art Peinture
Commentaires