Cet homme a fait son coming out à 90 ans et révèle l'histoire d'un amour de jeunesse qu'il a dû quitter

1 391partages

Âgé de 90 ans, Kenneth Felts a décidé d’écrire ses mémoires et de révéler l’un des plus grands secrets de sa vie : son homosexualité. Découvrez le témoignage émouvant d’un vieil homme épanoui depuis son coming out.

Kenneth Felts est un homme âgé de 90 ans. Pendant la pandémie de Covid-19, il a eu l’envie d’écrire ses mémoires et de retracer sa vie. Mais rapidement, Kenneth s’est aperçu qu’il ne pouvait pas écrire son histoire sans révéler l’un des plus grands secrets de sa vie : son homosexualité, qu’il a gardé cachée pendant 90 ans.

Crédit photo : Kenneth Felts

Kenneth a su qu’il aimait les hommes à l’âge de 12 ans, lors d’une soirée pyjama organisée par l’un de ses camarades de classe. Cependant, il a choisi de cacher son orientation sexuelle à tout le monde, car l’homosexualité était illégale à cette époque. De plus, sa famille lui a toujours répété que cette orientation sexuelle était un péché.

« Je pensais que si j’étais gay, j’irai probablement en enfer. Alors j’ai décidé que j’emporterai mon secret dans la tombe », a confié Kenneth.

Le vieil homme a rencontré le grand amour

Pendant toute sa vie, Kenneth a caché sa véritable orientation sexuelle. Il s’est engagé dans la marine américaine, a participé à la guerre de Corée et a suivi des études à l’université tout en faisant croire qu’il était hétérosexuel. C’est à la fin des années 1950 que Kenneth a rencontré l’amour de sa vie : un homme nommé Phillip.

« Quand je l’ai rencontré, je vivais encore comme un homme hétéro, je n’avais pas prévu de faire mon coming out. C’est lui qui m’a fait réaliser que nous pourrions vivre une histoire ensemble », a raconté le vieil homme.

Crédit photo : Kenneth Felts

Après plusieurs rendez-vous, les deux hommes ont décidé de vivre ensemble dans le même appartement. Pendant plus d’un an, ils ont vécu heureux. Mais Kenneth a finalement pris la décision de quitter Phillip, à cause de la trop grande pression qui pesait sur son couple.

« Quand je vivais avec Phillip en Californie, l’homosexualité était illégale, a affirmé Kenneth. C’était un crime, nous ne pouvions pas nous tenir la main ou quoi que ce soit du genre. Vous étiez arrêté si vous exhibiez un tel comportement. Une fois que vous allez au tribunal, l’information se répand dans toute la ville et vous perdez vos amis, votre famille. J’ai démissionné de mon travail, emballé mes affaires et je suis rentré chez moi ».

Son homosexualité gardée secrète pendant 90 ans

Après avoir quitté l’amour de sa vie, Kenneth a continué de cacher son homosexualité. Il a rencontré une femme, avec qui il s’est marié et a eu une fille, Rebecca. Après son divorce en 1980, Kenneth n’a pas voulu faire son coming out, par peur de perdre la garde de sa fille. Il a alors essayé de retrouver Phillip, en vain.

« J’ai appelé tous les Phillip de la région et je n’ai jamais réussi à le localiser. Je mourrai en regrettant toujours d’avoir quitté Phillip, mais j’espère qu’il m’a pardonné. Je l’ai aimé jusqu’à la fin et je fais tout cela pour lui », a-t-il confié. Il y a un an, Kenneth a appris que Phillip était décédé.

À 90 ans, Kenneth a finalement décidé de faire son coming out à sa fille, puis à ses amis et sa famille via un post sur son compte Facebook : « Je suis gay, j’ai fait mon coming out et je suis libre », a écrit le vieil homme.

Quand elle a appris pour son père, Rebecca a été très surprise. En effet, elle lui avait elle-même confié qu’elle était lesbienne, mais Kenneth avait réagi avec consternation. « Je pense qu’il avait les mêmes craintes pour lui que pour moi. Il pensait que j’aurais une vie difficile, que je ne pourrais pas avoir d’enfants et que je devrais affronter le regard de la société », a expliqué Rebecca, aujourd’hui mère de deux enfants.

Kenneth et sa fille Rebecca. Crédit photo : Kenneth Felts

Aujourd’hui, Kenneth est un homme libre et heureux, et il porte fièrement des tee-shirts représentant le drapeau arc-en-ciel, symbole de la communauté LGBT.

« Je ne vois pas comment je ne pourrais pas être heureux pour le reste de ma vie. Il y a tout un monde qui vous acceptera et vous aimera pour qui vous êtes », a déclaré le vieil homme, épanoui.

Source : CNN