Ce lave-linge est conçu pour durer une vie entière... Un superbe pied de nez à la société de consommation et du gaspillage effréné !

Par
1 581
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Savez-vous combien de temps dure, en moyenne, une machine à laver le linge avant de devoir être jetée à la déchetterie ? Réponse : 8 ans seulement .

Et encore, c’est dans le cas où certaines pièces ne viennent pas mettre tout l’ensemble en panne à cause d’une quelconque défaillance. Dans ce cas, au magasin, on vous conseillera toujours d’en « racheter une neuve » plutôt que de la faire réparer, car « cela vous reviendra quasiment au même prix et vous aurez un modèle dernier cri ».

Ce constat est également vrai pour les voitures, les télévisions, les smartphones, les ampoules, les ordinateurs, bref à peu près tout. Cela témoigne bien du fait que nous vivons dans une société gouvernée par l’obsolescence programmée, c’est-à-dire la stratégie commerciale de concevoir des objets à durabilité limitée dans le temps, qui n’ont plus vocation à être réparés au bout d'un moment. Il y a vingt ans, les machines à laver duraient deux à trois fois plus longtemps...

Avouons que c’est pas top niveau écologie, réduction des déchets, tout ça... et en plus cela finit par revenir un peu cher, non ?
L'Increvable

C’est pourquoi deux jeunes français se sont lancé un drôle de défi : concevoir un lave-linge capable de durer non pas 8 ans mais… 50 ans ! (Voir vidéo à la fin de l'article)

Baptisée « l’increvable », la bien nommée machine est l’œuvre de Julien Phedyaeff et Christophe Sancerre, deux jeunes français diplômés de l’ENSCI Ateliers, une prestigieuse école de design. Si en apparence elle ne semble pas différer beaucoup des machines à laver classiques, la vraie différence réside dans son processus de fabrication !
L'Increvable

En effet, sa particularité principale, c’est qu’elle est… livrée en kit.

La machine à laver est donc réparable à l’infini, car les pièces peuvent facilement être changées ! Ce concept la rend également évolutive, personnalisable et facile à transporter. Et, pompon sur la Garonne : elle est aussi très économe en eau…

Outre le fait de pouvoir être facilement réparée et de s’adapter aux besoins de l’utilisateur grâce à son architecture modulaire qui offre de multiples combinaisons possibles, elle est également « ouverte », c’est-à dire qu’elle fonctionne avec un logiciel open source qui permet à n’importe qui de la modifier ou de l’améliorer.
L'Increvable

Bref, « l’Increvable » est conçue pour être réparée, pour évoluer avec le temps et en définitive, pour durer toute une vie.


Pas besoin d’être mécanicien chevronné pour entretenir la machine et réparer des pannes mineures : aucune pièce n’est collée ni soudée, tout est construit très simplement de manière à ce que les utilisateurs soient le plus autonome possible niveau bricolage.
L'Increvable


À ‘’La Tribune’’, les deux inventeurs expliquent les raisons qui les ont motivés à concevoir ce projet :

« Le constat de départ était simple : aujourd’hui un lave-linge a une durée de vie moyenne de 8 ans. Soit deux à trois fois moins que ce que les fabricants proposaient il y a une vingtaine d’années. On peut penser que cela est dû à des problèmes techniques que l’on n’arriverait pas à résoudre de nos jours… alors que c’est justement l’inverse ! Nous n’avons jamais eu autant de solutions pour développer des machines économes en eau, en électricité et faciles à réparer. Pourquoi ne pas le faire ? ».

Et pour le faire, ils l’ont presque fait ! La première version de l’engin devrait voir le jour courant 2017. Pour l’heure, le projet est en phase de perfectionnement et de recherche de financements. Lorsque les premiers modèles seront fabriqués, les créateurs pensent les rendre disponibles en préventes ou encore avoir recours à une plateforme de financement participatif.

Affaire à suivre ? Si le projet vous intéresse, n’hésitez pas à faire un tour sur le site de « l’Increvable ». Vous pourrez ainsi vous inscrire à une newsletter pour être tenu au courant de l’avancement du projet.

Voici la vidéo-présentation de la machine... On a hâte que ce projet puisse voir le jour !
Un artiste fusionne les personnages de dessins animés avec le monde réel et c'est impressionnant !
Source : L'Increvable
Commentaires