Cheval : les 10 plus belles races de chevaux au monde

Depuis la nuit des temps, les chevaux sont réputés pour leur beauté. Aujourd’hui, on dénombre plus de 300 races de chevaux à travers le monde. Certaines se démarquent par leurs caractéristiques physiques hors du commun. Dans ce top, découvrez les 10 plus belles races de chevaux.

Durant des siècles, les chevaux ont été utilisés comme moyens de transport.  Aujourd’hui, ces mammifères font le bonheur des cavaliers et des amoureux des bêtes. Sociable, cet animal est capable de tisser des liens solides avec son propriétaire.

À voir aussi

Vous l’aurez compris, cet animal occupe une place importante dans le cœur de ses admirateurs. Considéré comme « la plus noble conquête de l'Homme », le cheval se distingue par sa magnificence.

En effet, sa beauté légendaire fascine toujours autant. Comme nous l’avions évoqué ci-dessus, il existe plus de 300 races de chevaux dispersées aux quatre coins du globe.

Certaines d’entre elles sont tout simplement magnifiques. C’est notamment le cas du pur-sang arabe. Il est considéré comme le plus beau cheval de la planète. Aujourd’hui, la rédaction a décidé de rendre hommage à ces sublimes créatures dans ce top. 

Le pur-sang arabe

Crédit Photo : Images d'illustration 

Surnommé le « prince du désert », le pur-sang arabe est reconnaissable entre mille. Cet animal majestueux est caractérisé par sa tête au profil concave et son port de queue relevé.

Cette race de cheval est dotée d’un regard très expressif et d’une encolure arquée avec une poitrine profonde et ouverte. Ses membres sont fins mais robustes. Sa taille au garrot oscille entre 1,45m et 1,60m.

Le pur-sang arabe est considéré comme l’une des races les plus anciennes. Il puise ses origines au Moyen-Orient où il était élevé par des peuples nomades Bédouins. Né pour l’endurance, cet équidé est capable de courir sur de longues distances.

Ce cheval à sang chaud est réputé pour son intelligence, sa gentillesse, son courage et sa capacité d’apprentissage. Le pur-sang arabe est également un cheval qui s’attache vite à son propriétaire.

L’Akhal-Téké

Crédit Photo : Olga_i / Shutterstock

À l’instar du pur-sang arabe, l’Akhal-Téké éblouit par sa beauté. Cette race de cheval est originaire du Turkménistan. Elle fut élevée par des tribus nomades désertiques, les Tékés.

Aujourd’hui, ce cheval est considéré comme une espèce rare. En effet, seuls 8000 spécimens sont recensés dans le monde. Parmi eux, 1000 individus vivent dans un haras situé près de la capitale du Turkménistan.

L’Akhal-Téké est reconnaissable à sa robe dorée ou argentée. Il possède une silhouette longiligne marquée par un port de tête altier, une encolure longue, ronde et souple. Sa robe est parsemée de crins fins et soyeux.

Autre caractéristique: il n’a pas de fanons ni de toupet. L’Akhal-Téké mesure environ 1m60 au garrot et pèse 500kg.

Son origine désertique fait de lui un cheval extrêmement endurant. Il excelle également dans d’autres disciplines telles que le concours complet.

Le Frison

Crédit Photo : Makarova Viktoria / Shutterstock

Le Perle Noire des Pays-Bas figure sur - sans l’ombre d’un doute - sur la liste des plus belles races équines.

Le frison est originaire de la Frise, l’une des douze provinces des Pays-Bas. Ce cheval néerlandais possède une crinière ondulée couleur ébène à couper le souffle. Ses crins sont longs et ses fanons sont très fournis.

Ce cheval arbore un physique avantageux: un port de tête élevé et gracieux, un poitrail puissant, une croupe ronde, un regard expressif et des jambes musclées. Il peut mesurer jusqu’à 175 cm au garrot.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le frison possède une grande beauté intérieure. En effet, il est doté d’un caractère doux et sociable. Toutefois, il peut également se montrer fougueux.

Ce cheval majestueux et très intelligent est utilisé dans l’attelage de tradition, les spectacles équestres, les disciplines du cirque et le dressage.

L’Andalou ou pure race espagnole

Crédit Photo : Callipso / Shutterstock

Comme son nom l’indique, l’Andalou est originaire d’Andalousie en Espagne. Ce cheval de race pure est présent dans la péninsule Ibérique depuis la préhistoire. Il est identifiable à sa robe grise.

L’Andalou est un cheval élégant et puissant. Il possède un profil convexe, un dos solide, une encolure épaisse, une crinière magnifique et des jambes musclées. Sa taille est comprise entre 155 et 175 cm au garrot.

Ce pur-sang espagnol est réputé pour ses allures relevées. Ses aptitudes font de lui un excellent cheval de dressage. Il est la superstar de l’École Royale Andalouse d’Art Équestre.

Le cheval gris est également présent dans des numéros équestres et spectacles. L’Andalou est très apprécié par les rejoneadores, les cavaliers qui affrontent les taureaux à dos de cheval.

Le Marwari

Crédit Photo : anakondasp / Shutterstock

À la cinquième place de ce classement, nous retrouvons le Marwari. Cette race de cheval se trouve dans la région de Mârvar, en Inde. Il possède des oreilles recourbées en croissant de lune.

Depuis toujours, le Marwari est une race de cheval très protégée et très peu exportée. Son port de tête élevé, ses yeux expressifs, son encolure fine et ses jambes fines contribuent à sa beauté. Les Marwaris se déclinent en plusieurs robes: baie, grise, alezane, palominos ou pie-bais.

Surnommé « le cheval des Maharajas », le Marwari est un animal polyvalent. Endurant, il est utilisé pour les déplacements ou pour les travaux agricoles. Il est également doué pour les épreuves de dressage.

La population locale estime que le Marwari est né pour danser.

Le Fjord

Crédit Photo : Images d'illustration 

Ce petit cheval de selle est originaire du sud-ouest de la Norvège. Il est facilement reconnaissable à sa robe isabelle et sa crinière bicolore. Cette race est considérée comme l’une des plus pures au monde.

Vous l’ignorez peut-être, mais le Fjord était monté par les Vikings. Aujourd’hui, il est une excellente monture pour l’attelage, la voltige ou encore la randonnée.

Doté d’un caractère franc, il est également réputé pour sa gentillesse et sa patience. Attention, le Fjord peut se montrer têtu. Côté physique, il mesure généralement entre 135 et 150 cm.

Outre la Norvège, le Fjord est présent en Europe (Suède, Danemark, Allemagne). Cette race est aussi implantée aux États-Unis, Royaume-Uni et Australie. Il est apparu en France en 1969.

Le Mustang

Crédit Photo : Images d'illustration 

Emblème des grands espaces américains, le Mustang tient à sa liberté. Il a été introduit par les Espagnols lors de la conquête de l’Amérique au XVIème siècle. En raison de sa grande diversité génétique, le Mustang peut être bai, alezan, noir, gris ou encore pie.

Petit et trapu, ce cheval sauvage mesure généralement entre 1, 42 m et 1, 52 m. Dans la nature, il vit en troupeau composé d’une quinzaine d’individus. Chaque horde est dirigée par un étalon dont la mission est de veiller sur ses paires.

À l’âge de trois ans, les étalons sont exclus du troupeau. Les jeunes chevaux sont forcés de vivre en solitaire. Ces derniers vont alors tenter de prendre la tête d’une troupe en affrontant en duel le mâle dominant.

Lorsqu’ils sont domestiqués, les Mustangs sont utilisés pour le rodéo, la randonnée ou la pratique de l’équitation western.

Le Shire

Crédit Photo : Images d'illustration 

Le Shire est un cheval de trait britannique surnommé le « gentil géant ». Il est considéré comme le plus grand cheval au monde. Sa taille moyenne est de 1,80m au garrot. Il pèse généralement près de 1000 kg. Impressionnant, n’est-ce pas ?

Ce mammifère est connu pour ses longs fanons fournis qui recouvrent ses sabots. Sa carrure imposante cache en réalité un tempérament calme et doux. En effet, le Shire est réputé pour sa gentillesse et sa grande patience. Il est également très facile à manipuler.

Il est utilisé comme cheval d’attelage et d’apparat. Au Royaume-Uni, les Shires participent à des concours de labour où ils se démarquent des autres concurrents. Ces chevaux peuvent aussi être montés.

Le Knabstrup

Crédit Photo : Images d'illustration 

Originaire du Danemark, le Knabstrup se caractérise par sa robe tachetée. Cette caractéristique lui a valu le nom de « cheval tigre ».

Cette race de chevaux de selle est issue d’un croisement entre une jument ibérique tachetée et d’un étalon couleur palomino de race Frederiksborg.

Le Knabstrup possède un museau plutôt carré, une encolure puissante et un dos large et musclé. Son tempérament calme et docile fait de lui une bonne monture pour le dressage et l’attelage.

Il est également utilisé comme cheval de loisir. Enfin, il n’est pas rare de le croiser dans des spectacles équestres où sa robe ne passe pas inaperçue. Attention, il ne faut pas le confondre avec l’Appaloosa.

Le Paint Horse

Crédit Photo : Images d'illustration 

La 10ème place du classement est attribuée au Paint Horse. Ce cheval de selle originaire d’Amérique du Nord a été apprivoisé par les Comanches.

Sans surprise, le Paint Horse est très apprécié en équitation western. Il sert également de cheval de randonnée. Il participe aussi à des concours de CSO, d'attelage et de dressage.

Côté physique, il se distingue par sa tête courte, son profil rectiligne et son corps trapu. Il mesure généralement entre 1,48 m et 1, 60 m au garrot. Ce cheval américain possède quatre types de robes: overo, tobiano, tovero et solid paint.

Plus d'articles
À lire aussi