« Comment vaincre une phobie  ? » et 5 autres astuces de mentaliste qui pourraient changer votre quotidien

Par
361
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Youtubeur comptant plus de 750 000 abonnés sur sa chaîne, mentaliste émérite partageant ses astuces avec le plus de gens possible, Fabien Olicard est l’auteur passionnant et passionné de Votre Cerveau est définitivement extraordinaire, le prolongement de Votre Cerveau est extraordinaire, ouvrage paru l’année dernière. Ce nouveau livre regroupe 50 techniques de mentaliste destinées à simplifier votre quotidien si vous les mettez en œuvre, expliquées avec simplicité et pédagogie. En voici six d’entre elles !

1 – Faire cesser les appels téléphoniques indésirables

Tous, nous avons au moins une fois reçu un appel téléphonique d’une quelconque entreprise qui tentait de nous vendre quelque chose. Les plus chanceux d’entre nous n’ont reçu que quelques appels de ce type de toute leur vie… Les moins fortunés sont constamment harcelés. Si vous faites partie de ceux-ci, ne dîtes jamais que vous n’avez pas le temps sur le moment de discuter avec votre interlocuteur, sous peine que vous soyez appelé à nouveau plus tard. En outre, ne raccrochez pas au nez de la personne au bout du fil, celle-ci vous placerait dans la liste des numéros à rappeler plus tard. Fabien Olicard préconise tout simplement de ne répondre à aucune des questions posées, y compris le simple « ça va ? ». Vous ne devez manifester aucun signe d’intérêt, ni même expliquer pourquoi vous n’êtes pas intéressé. Si vous avez vu l’épisode de Bref intitulé « Je m’appelle Eric Dampierre », vous savez que vous ne pouvez jamais l’emporter face à la personne qui vous appelle.

L’idée est d’expliquer que vous n’êtes pas décideur, que vous n’êtes pas responsable des achats s’il s’agit de produits purement matériels. N’hésitez pas à mentir en prétendant que c’est votre employeur qui paie vos abonnements téléphonique et internet si c’est de cela dont il est question. Automatiquement, en sachant qu’il ne parle pas à quelqu’un en capacité d’acheter, votre interlocuteur renoncera immédiatement. À ce moment-là, précisez tout simplement que vous ne voulez plus être rappelé, et ajoutez que vous exigez d’être inscrit sur la liste des numéros qui ne souhaitent pas être démarchés. Le tour est joué !

2 – Négocier une augmentation de salaire

Envie de gagner plus ? N’épiloguez sous aucun prétexte sur votre nécessité absolue de gagner plus, mais expliquez que vous avez acquis de nombreuses compétences depuis votre arrivée dans la société, que vous avez beaucoup plus de responsabilités que par le passé, et mettez en avant votre valeur sur le marché du travail. Tout ceci, mettez-le en avant directement auprès de la personne qui est en mesure de vous augmenter, et non face à un intermédiaire. Soyez clair, soyez concis, soyez précis. Soignez votre gestuelle pour paraître assuré, ne donnez pas l’impression de vous excuser de demander plus d’argent, sans pour autant sembler arrogant. Persuadez-vous, si ce n’est pas déjà complètement le cas, que vous méritez absolument de gagner plus pour stimuler votre détermination. Si votre supérieur ne cède pas immédiatement à vos exigences, ce qui est rarement le cas, ne vous démontez pas. Répétez les raisons évoquées d’emblée concernant le pourquoi de votre demande. Vous vous rappelez ? Vos nouvelles compétences, vos responsabilités, votre valeur sur le marché du travail. En cas d’échec, compensez ce refus d’augmentation avec de potentiels congés supplémentaires, ou des primes. Autre possibilité : demandez à votre interlocuteur ce qu’il aurait fallu pour qu’il vous accorde cette augmentation, avant de répéter les conditions invoquées et en spécifiant qu’en les remplissant, vous serez logiquement augmenté.

3 – Apprendre un texte par cœur

Lisez le texte qui vous intéresse en entier deux fois, en vous concentrant sur son sens, en le comprenant globalement, et en allant chercher dans le dictionnaire les mots que vous ne connaissez pas. Recopiez le texte intégralement une ou deux fois, puis lisez-le à voix haute une ou deux fois. Vous aurez parcouru le texte de trois manières différentes. Cherchez des mots-clés, des mots qui confèrent leur sens aux phrases. Tenter de trouver des liens logiques (qui sembleront toutefois absurdes) entre les morceaux de phrases, des sortes de ponts. Enfin, lisez le texte en répétant les phrases sous vos yeux. Vous comprendrez que vous en connaissez déjà des parties !

4 – Vaincre une phobie

Si vous êtes face à l’élément déclencheur de votre phobie, et que vous commencez à être pris de panique, décrivez précisément à haute voix tout ce qui se trouve autour de vous, qu’il s’agisse du décor, des personnes qui vous entourent, ou fermez les yeux et racontez votre journée de la veille depuis le saut du lit, le tout afin de détourner votre attention de ce qui est source de peur. Pour vaincre votre peur de façon permanente, Fabien Olicard préconise de consulter un hypnothérapeute reconnu, mais si vous souhaitez surmonter votre phobie seul, la clé réside dans le fait de se soumettre progressivement à des doses de stress contrôlées. Prenez en premier lieu l'habitude d'imaginer être en face de votre phobie, de façon régulière. Passez par la suite à l'étape supérieure une fois que votre sensation de peur s'est affaiblie à force d'imagination en fixant une photo de votre phobie, de temps à autre. Une fois que vous pourrez regarder et même toucher les photos sans être angoissé, tentez d'affronter réellement petit à petit votre phobie, en étant bien sûr toujours accompagné d'une personne bienveillante. À force d'efforts, un beau jour, vous serez délivré de votre phobie ! 

5 - Bluffer convenablement au poker 

La clé du succès réside dans la connaissance de vous-même, de connaître tous vos tics. Pour cela, filmez quelques-unes de vos parties de poker et analysez-vous minutieusement. Vous prendrez conscience de vos expressions faciales, de votre gestuelle, de votre parole, dont il faudra que vous fassiez des outils. Vous faites toujours la même tête quand vous découvrez que vous avez une paire ? Retenez-la bien pour ensuite l'effectuer même quand vous n'avez rien dans votre jeu pour tromper vos adversaires, surtout si ceux-ci vous connaissent bien. Fabien Olicard conseille d'être le plus imprévisible possible, en utilisant un même tic ou une expression quand vous avez un full, une paire, ou rien du tout pour rendre toute analyse impossible du côté des joueurs en face de vous. Vos bluffs deviendront très difficiles à déceler. 

6 - Déceler lorsque l'on tente de vous manipuler 

« Oh, tu n'oses pas faire ça ? Pourtant 9 fois sur 10, ça marche ! ». Dès lors que l'on invoque des chiffres, et surtout des chiffres qui sortent de nulle part, c'est que l'on essaye peut-être de vous pousser à faire quelque chose. N'hésitez pas à faire attention, et à demander d'où proviennent précisément les chiffres évoqués ! De la même manière, pour vous pousser à faire ou à quelque chose, le manipulateur ne rechigne pas à ponctuer ses phrases de «tout le monde pense/fait comme ça», afin de vous conforter dans l'idée que si un grand nombre de personnes le fait ou le pense, alors vous devez suivre. C'est évidemment faux. Fabien Olicard note également que le manipulateur a tendance à vous faire croire que vous avez le choix... en vous plaçant face à deux choix qu'il aura lui-même définis ! Par exemple : «Si tu ne veux pas manger japonais, tu peux manger chinois, ou coréen !». Rien ne vous empêche de manger mexicain, ce que votre interlocuteur a pourtant omis de vous dire. N'oubliez jamais qu'il y a toujours d'autres choix possibles que ceux face auxquels on vous place.   


Si ces quelques astuces ont su piquer au vif votre intérêt, n’hésitez pas à acheter Votre Cerveau est définitivement extraordinaire de Fabien Olicard pour plus de techniques épatantes ! Vous pouvez également retrouver Fabien Olicard en spectacle le 22 septembre 2018 à l’Olympia, ou encore vous abonner à sa stimulante chaîne YouTube.

VIDEO : Le brevet des collèges reporté à cause de la canicule
Astuce
Commentaires