« Aucun signe » de contamination au Covid-19, après un concert test de 5 000 personnes à Barcelone

2 067partages

La bonne nouvelle du jour sur le front de la lutte anti-Covid. Un concert test, qui s'est tenu le mois dernier dans la ville de Barcelone, s'est déroulé sans accroc puisque seule une poignée de personnes ont été contaminées par le virus. Verrait-on enfin le bout du tunnel ?

C’est le signe d’espoir qu’attendaient tous les professionnels du secteur de la culture !

Un concert test, organisé à Barcelone (Espagne) devant un public fourni, n’aurait provoqué aucune contamination au Covid-19, selon les organisateurs.

Le 27 mars dernier, 5 000 personnes s’étaient ainsi rassemblées au Palau Saint-Jordi pour admirer - masqués mais sans règle de distanciation sociale - le groupe de rock « Love of Lesbian », formation phare de la scène indépendante locale.

Chacun des participants avait accepté de se soumettre à un test PCR deux semaines plus tard afin de déterminer si oui ou non le concert avait engendré un gigantesque cluster.

« Aucun signe » de contagion au Covid-19, après le concert test devant 5 000 personnes, à Barcelone

Très attendus, les résultats ont été communiqués aujourd’hui et ils vont au-delà des espérances !

« Il n’y a aucun signe qui suggère qu’une transmission a eu lieu pendant l’événement, ce qui était l’objectif de cette étude », a ainsi déclaré ce mardi Josep Maria Llibre, médecin de l’hôpital Germans Trias i Pujol, lors d’une conférence de presse.

L’intéressé a indiqué que sur les 5 000 participants (lesquels portaient un masque de type FFP2 le jour du concert, non sans avoir subi un test antigénique), seuls six cas positifs avaient été détectés.

Mieux, les organisateurs ont la certitude « que pour quatre de ces six cas, la transmission n’a pas eu lieu pendant le concert ». Ces derniers sont, en outre, peu ou asymptomatiques.

« Avec une ventilation optimisée, des tests antigéniques et le port du masque, on peut garantir un espace sûr », a par ailleurs affirmé Josep Maria Llibre.

Organisée à l’initiative d’un groupe de festivals et de promoteurs musicaux, avec le concours de l’hôpital Germans Trias i Pujol, cette étude grandeur nature - qui avait pour but de démontrer que la tenue de tels événements était possible en Europe - est l’une des seules expériences du genre menées sur le vieux continent.

Avant cela, seul un autre concert du même type avait été organisé début mars aux Pays-Bas.

À quand une expérience similaire en France ?

Source : AFP
Plus d'articles
À lire aussi