Covid-19 : vers un couvre-feu dès 19h sur l'ensemble du territoire ? « Un poids lourd du gouvernement » sème le doute

2 676partages

Se dirige-t-on vers un durcissement du couvre-feu, moins d'une semaine après son instauration ? L'hypothèse n'est plus à exclure, selon un membre éminent du gouvernement. Précisions.

Cela fait désormais quatre jours qu’un couvre-feu entre 21h et 6h a été instauré dans les zones d’alerte maximale pour tenter de ralentir la circulation du Covid-19.

Et s’il est encore bien trop tôt pour en évaluer les effets, le gouvernement songerait pourtant déjà à renforcer la mesure en avançant ce couvre-feu à… 19h.

C’est en tout cas ce que laisse sous-entendre l’éditorialiste politique William Galibert.

Lors de la chronique qu’il anime au quotidien dans la matinale de RTL, ce dernier a en effet affirmé mercredi que de nombreuses voix s’élèvent dans l’entourage du président, considérant que la durée initiale du couvre-feu n'est pas suffisante.

Un couvre-feu dès 19h sur l’ensemble du territoire ?

Ainsi, selon lui, « un poids lourd du gouvernement » - qu’il ne cite pas nommément - « prédit déjà un couvre-feu avancé à 19 heures ».

William Galibert croit savoir par ailleurs qu’« un autre ministre pense qu’il sera très vite généralisé à toute la France ».

Si l’information est bien sûr à prendre avec des pincettes, les récentes restrictions sanitaires prises dans d’autres pays pourraient en effet encourager l’exécutif à resserrer la vis. Mais rien n’est moins sûr !

Une chose est certaine en revanche, Emmanuel Macron n’envisage en aucun cas, pour l’instant, un reconfinement qui pourrait être désastreux sur le plan économique.

D’autre part, l‘exécutif envisage de prolonger l’état d’urgence sanitaire - rétabli le 17 octobre après avoir été abrogé le 19 juillet dernier - jusqu’au 16 février inclus, a annoncé Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement.

Si l’on en croit les modalités d’un projet de loi présenté en Conseil des ministres, le gouvernement souhaite également disposer des moyens nécessaires pour faire appliquer des mesures de restrictions de circulation et de rassemblements jusqu’au 1er avril 2021.

En outre, « un certain nombre de départements basculeront en alerte maximale » dans les heures qui viennent et la liste sera annoncée dès jeudi, selon Gabriel Attal.

Source : RTL
Plus d'articles