Belgique : à Anderlecht, ouverture d'un magasin où tout est gratuit à condition d'un simple merci !

En Belgique, à Anderlecht, un nouveau magasin vient d’ouvrir. Là-bas, tout est gratuit. L’objectif est de donner une seconde vie aux objets inutilisés et d’aider les personnes vivant dans la pauvreté.

À Anderlecht, une nouvelle boutique peu commune vient d’ouvrir ses portes. Dans le magasin Circularium, il est possible de se procurer des vêtements, des jouets ou encore des livres gratuitement. Ici, tout le monde peut se servir en toute liberté, il suffit de dire merci en retour.

« Vous n’avez pas besoin de payer quoi que ce soit. Pas avec de l’argent en tout cas. La seule chose que nous vous demandons, c’est décrire un petit mot de remerciement. Nous ne demandons qu’un simple merci », a déclaré Gerd de Wilde, le coordinateur du projet.

Crédit photo : Radio 2

Cette idée est venue à Gerd de Wilde pendant le confinement en Belgique, où il voyait des gens aller dans des magasins sans rien acheter, avec la seule envie de sortir de chez eux.

Dans ce magasin, une seule règle existe : les visiteurs ont le droit de repartir avec un seul objet par jour et par personne.

Vêtements, jouets, livres, vaisselle : tout est gratuit dans ce magasin

Au Circularium, de nombreux accessoires du quotidien sont proposés, comme des vêtements, des jouets ou des livres.

« Nous avons des plantes et des graines pour les personnes qui veulent semer quelque chose. Nous avons des livres, des DVD, des disques, de la vaisselle et des verres. Nous avons aussi un coin pour les enfants avec des jouets. Mais aussi des vêtements, des chaussures, un peu de tout », détaille le gérant de la boutique.

Crédit photo : Radio 2

L’objectif est de donner une seconde vie à des objets qui ne sont plus utilisés, et de créer un lieu de rencontre dans le quartier. Gerd de Wild espère également aider les personnes vivant dans la pauvreté.

« Tous ceux qui ont un revenu ont beaucoup trop de choses, explique-t-il. Selon les statistiques, chaque ménage aurait entre 10 et 14 appareils électroniques qu’il n’utilise pas. Il y a tellement d’excès. Mais en même temps, il y a aussi des gens qui ont des difficultés financières. Cureghem, où le magasin est situé, est un quartier très pauvre. Si nous pouvions relier les deux, alors nous serions très heureux. »

Un merci en échange d’objets gratuits

La journée d’ouverture a connu un grand succès. Au total, une trentaine de personnes ont visité le magasin. Elles ont toutes laissé une petite note de remerciement, comme il leur a été demandé.

Crédit photo : RTL Info

Ainsi, le gérant du magasin a pu lire des petits mots tels que : « Grand bravo pour cette belle initiative », « Merci pour les entonnoirs » ou encore « Bonne chance, merci ».

En plus de récupérer des objets gratuitement, les visiteurs peuvent également apporter des produits qu’ils n’utilisent plus, pour éviter de les jeter.

Source : VRT